Press and Media

E.g., 10/16/2018
E.g., 10/16/2018

Les Journées de la culture de Longueuil s’ouvrent aux préoccupations environnementales avec une exposition d’art actuel et une installation monumentale !

Vendredi dernier, se déroulait le vernissage de l'exposition Télescopages, auquel étaient conviés plusieurs élus, artistes, partenaires et invités. Des créations issues de la production industrielle ont pris d'assaut la Maison de la culture, alors que l'artiste Philippe Allard s'y installe du 29 septembre au 23 décembre pour présenter ses œuvres saisissantes.

Longueuil, première ville québécoise certifiée Autorisé à vous divertir

Hier, lors de son gala annuel, la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN) a reconnu Longueuil comme étant une municipalité Autorisé à vous divertir. Cette certification a pour objectif d'encourager les entreprises et les organisations à démontrer que la musique est un élément clé d'une expérience complète et confirme qu'elles prennent position en faveur des auteurs-compositeurs, compositeurs et éditeurs.

Fermeture de rues - secteur de la rue Saint-Charles O.

La Ville de Longueuil participe à la troisième édition du Lumifest, qui se déroulera du 11 au 13 octobre prochains, de 19 h à 23 h. Cet événement haut en couleur réunira les plus grands talents québécois de l'industrie multimédia, qui projetteront leurs créations sur les bâtiments de la rue Saint-Charles Ouest.

Certaines rues du secteur seront fermées à la circulation pour assurer le bon déroulement des activités et la sécurité des festivaliers.

Du mardi 9 octobre, 10 h, au dimanche 14 octobre, 18 h :

En octobre, on « Marche, roule, bouge… vers l’école »

Depuis plus de quarante ans, le transport actif vers l'école est en déclin. Seulement le tiers des déplacements des élèves du primaire sont effectués de façon active, le plus souvent à pied et très rarement à vélo. Les partenaires du Regroupement en saines habitudes de vie de Longueuil (RSHVL) souhaitent renverser cette tendance et redonner vie à cette habitude qui était pourtant la norme chez les enfants il y a quelques décennies à peine.

Pages