Traitement de la matière organique par biométhanisation et compostage

Le Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l'agglomération de Longueuil (PDGMR) prévoit l'implantation d'un centre de recyclage des matières organiques par biométhanisation et compostage (CeReMo) permettant la transformation des résidus alimentaires et des résidus verts en énergie et en compost. La date de mise en service est 2022. Dans le but d'assurer la production de compost de qualité et de maximiser le rendement énergétique de la future installation, des contenants adaptés à la disposition des résidus alimentaires seront mis en place pour permettre une collecte séparée de celle des déchets.

Les matières organiques

  • Elles comprennent les déchets verts (feuilles, branches, gazon, etc.) et les déchets alimentaires
  • Elles représentent environ 44 % des matières résiduelles générées par le secteur résidentiel
  • Ces matières putrescibles contribuent à la majorité des gaz à effet de serre (GES) générés par les sites d'enfouissement

Le recyclage

  • Les procédés de recyclage retenus par l'agglomération de Longueuil sont la biométhanisation ainsi que le compostage
  • La biométhanisation est un procédé industriel qui permet de convertir la portion biodégradable des matières en biogaz
  • La transformation se fait à l'intérieur de contenants étanches en l'absence d'oxygène (digesteurs)
  • Le biogaz créé peut être utilisé comme substitut à du combustible ou du carburant fossile, par exemple pour le chauffage de bâtiment
  • La matière extraite des digesteurs (digestat) est maturée à l'intérieur d'un bâtiment fermé à pression négative avec traitement d'air et devient du compost

Le programme de subvention

  • Un programme de subvention de 650 M$ a été créé afin d'aider les entreprises et les municipalités à construire des installations de biométhanisation et de compostage
  • Les matières pouvant être traitées dans le cadre d'un projet admissible sont les matières organiques d'origine domestique (déchets alimentaires, papier et carton souillés, etc.), du secteur ICI (industries, commerces, institutions) et les résidus verts
  • L'aide financière accordée pour un projet municipal varie de 33 ⅓ % à 66 ⅔ % selon les divers éléments admissibles du projet; de façon globale l'aide totale pour le projet de l'agglomération de Longueuil représente ± 50 %

Principales caractéristiques du projet de CeReMo de l'agglomération de Longueuil

  • Implantation d'une collecte porte-à-porte de bacs contenant des matières organiques triées à la source
  • Capacité de traitement de 70 000 T/an de matières organiques, réparties comme suit :
    • 42 000 T provenant de la collecte résidentielle
    • 10 000 T provenant du secteur ICI
    • 18 000 T provenant de résidus verts
  • Production annuelle de 6 500 000 m³ de biogaz et 30 000 tonnes de compost
  • Réduction du transport des matières organiques (actuellement enfouies à l'extérieur de l'agglomération) ainsi que production et utilisation du biogaz qui contribueront à une réduction annuelle d'environ 10 000 tonnes de CO₂ équivalent de gaz à effet de serre (GES)

Les coûts

  • Coûts d'immobilisation pour une capacité de 70 000 T/an : 85 M$
  • Subventions réservées par les gouvernements fédéral et provincial : 44 M$
  • Contribution de l'agglomération de Longueuil : 41 M$

Les bénéfices

  • Environnementaux
    • Réduction des GES (transport et traitement)
    • Remplacement des sources d'énergie fossiles
    • Évite la pollution des nappes phréatiques et contamination des sols
    • Enrichissement des sols par l'ajout de compost
  • Économiques
    • Sécurité en ayant une infrastructure régionale municipale : moindre dépendance des fluctuations des prix des marchés privés
    • Revenus de la vente de l'énergie
    • Redevances gouvernementales pour une meilleure performance
    • Coûts évités d'enfouissement et de transport et grâce à l'utilisation de compost dans les aménagements municipaux
  • Sociaux
    • Création d'emplois locaux/régionaux
    • Prise en charge responsable des résidus générés par les citoyens
    • Redistribution du compost aux citoyens
    • Réduction des nuisances associées à l'élimination chez les populations limitrophes aux sites d'enfouissement

Documents liés :