Destination Bac Brun — Foire aux questions

 

Qui participe à la collecte des matières organiques?

Les résidents des habitations de 1 à 8 logements. L'implantation de la collecte sur l'ensemble du territoire se fait de façon progressive.

Consultez les phases de déploiement en cours ainsi que les secteurs et la liste des adresses.

Les citoyens concernés sont-ils obligés de participer?

Oui, tous les citoyens ayant reçu le bac brun doivent participer à la collecte.

À quel moment le service sera déployé sur l'ensemble du territoire?

Le déploiement du service de collecte se fait en 6 phases successives. Après l'implantation des deux premières phases en 2017 et 2018, la Ville poursuit le déploiement des phases 3, 4 et 5 en 2020 et terminera avec la phase 6 en mai 2021.

Est-ce que l'ajout de cette collecte aura une répercussion sur les autres collectes, particulièrement celles d'ordures ménagères et de résidus verts?

En 2020, il n'y a pas de répercussion sur les autres collectes. Les collectes des déchets, des matières recyclables et des résidus verts sont effectuées selon le calendrier en vigueur. Des modifications auront toutefois lieu à compter d'avril 2021. Tous les citoyens seront avisés le moment venu.

Est-ce que du matériel permettant de participer à la collecte sera remis aux citoyens?

Oui, un bac brun de 45 litres sera livré gratuitement. De l'information est également disponible à longueuil.quebec/Destinatation-bac-brun.

Pourquoi est-ce que la Ville a opté pour le format de 45 litres du bac brun?

  • Dédié aux résidus alimentaires principalement (les collectes des résidus verts sont maintenues)
  • Volume suffisant puisque la collecte est prévue une fois/semaine
  • Chaque foyer est propriétaire de son propre bac, même dans les plex (2 à 8 logements)
  • Facile à manœuvrer et à entretenir
  • Requiert peu d'espace
  • Le taux de satisfaction quant au volume du bac est de 93 %, d'après les résultats du sondage réalisé auprès des participants des deux premières phases.

Considérant que les matières collectées par bac brun sont destinées à la biométhanisation, le bac est dédié principalement aux résidus alimentaires. Ce sont ces matières qui ont un grand potentiel de génération de biogaz.

À qui appartiennent les bacs qui seront livrés?

La Ville de Longueuil demeure propriétaire des bacs bruns. Les bacs sont associés à votre propriété par un numéro de série, vous devez laisser le bac au domicile en cas de déménagement.

Pourquoi la Ville ne prévoit-elle pas distribuer de bacs de cuisine?

La Ville encourage d'abord et avant tout la réutilisation des contenants que les citoyens possèdent déjà pour éviter la surproduction des contenants en plastique inutilement et protéger l'environnement (chaudière, pot de crème glacée, bac de rangement avec couvercle, etc.). De plus, l'achat massif de bacs de cuisine pour l'ensemble de la population représenterait un investissement important pour la Ville. De plus, d'après un sondage réalisé par la Ville auprès des citoyens participant déjà à la collecte des matières organiques à Longueuil, la majorité des répondants (70 %) ne rencontrent pas de difficultés à participer en l'absence de bacs de cuisine.

Où sont envoyés les résidus alimentaires collectés par les bacs bruns?

Le contenu de vos bacs bruns est envoyé au Centre de traitement des matières organiques par biométhanisation, situé au 3171, route Marie-Victorin, dans le parc industriel de Varennes.

Comment sont traités les résidus alimentaires?

Le contenu du bac brun est transformé en biogaz, une énergie renouvelable, et en un amendement pour les terres agricoles de la région.

Est-ce qu'on peut mettre les matières organiques dans des sacs de plastique? Sinon, pourquoi?

Non, tous les sacs en plastique sont interdits. Les sacs en plastique et les sacs oxobiodégradables sont des contaminants autant pour le procédé de compostage que pour le procédé de biométhanisation. Les sacs compostables ayant l'apparence de plastique ne pourront pas être distingués des contaminants au niveau du procédé de biométhanisation, ils seront donc aussi interdits.

De plus, la durée de dégradation des sacs compostables n'est pas compatible avec la durée du procédé de biométhanisation qui est le procédé choisi par l'agglomération de Longueuil pour le traitement des résidus alimentaires.

Est-ce que l'utilisation des sacs en papier est obligatoire?

Non, ce n'est pas obligatoire, les citoyens peuvent utiliser le papier journal pour emballer leurs matières organiques. Il est possible de mettre les matières en vrac aussi, par contre, ce n'est pas souhaitable (besoin de laver le bac fréquemment, risque d'avoir des nuisances olfactives ou des larves de mouches).

Combien coûtent les sacs en papier?

Le prix varie en fonction de l'épaisseur de la doublure du sac.

  • Grand sac avec pellicule pour le bac brun : environ 1,40 $/sac
  • Petit sac pour le comptoir : 0,30 $/sac

Où peut-on acheter les sacs de papier sur le territoire?

Dans plusieurs quincailleries (par exemple : Rona, Canadian Tire, Costco, etc.) et sur Internet.

Est-ce les citoyens devront assumer les coûts des sacs de papier?

Les citoyens qui décident d'utiliser les sacs en papier devront se les procurer eux-mêmes. Sinon, il est possible d'utiliser du papier journal.

À qui a été octroyé le contrat de fabrication des bacs?

Orbis Canada. La fabrication des bacs est faite entièrement au Québec.

Pour qui sont destinés les sites d'apport volontaire?

Les sites d'apport volontaire sont accessibles à tous les citoyens de Longueuil. Les résidents des immeubles de 9 logements et plus, qui ne sont pas visés par les phases 1 à 6 de la collecte des matières organiques, peuvent y apporter leurs résidus alimentaires.

Quand les immeubles de 9 logements et plus seront-ils desservis?

Lorsque le déploiement des phases 1 à 6 sera terminé en 2021, des projets-pilotes sont envisagés dans des multilogements de petite, moyenne et grande taille. Par la suite, l'implantation du service se fera graduellement, par phases successives. Le calendrier d'implantation n'est pas encore disponible. Les sites d'apport volontaire demeurent une solution alternative.

Comment les citoyens transportent-ils les matières organiques jusqu'aux sites d'apport volontaire si la Ville ne donne pas de bacs de cuisine?

Les citoyens auront quelques choix :

  • Réutiliser un contenant en plastique qu'ils possèdent déjà (chaudière, bac de rangement avec couvercle, etc.)
  • Utiliser des sacs en papier conçus spécifiquement pour les résidus alimentaires et résistants à l'humidité (avec une pellicule d'amidon)

Qu'advient-il des résidus verts?

Les résidus verts seront collectés séparément, dans des sacs, aux deux semaines, de la fin avril à la fin de novembre, et seront envoyés au site de compostage.