Cabinet de la mairesse — Budget Leitao : la mairesse espère des retombées concrètes pour Longueuil

La mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, estime que si l'équilibre budgétaire est atteint au cours de l'exercice 2015-2016, les conditions seront de nouveau réunies pour permettre au gouvernement du Québec d'appuyer les municipalités dans leur rôle de gouvernements de proximité et dans les services qu'elles dispensent à leurs citoyens.

« Le véritable test qui révèlera le degré de soutien au monde municipal du gouvernement du Québec reste à venir; c'est lors des négociations entourant le nouveau pacte fiscal que nous pourrons mesurer la reconnaissance de l'autonomie du monde municipal à laquelle s'est engagé le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire et les mesures concrètes de diversification des revenus des municipalités », a déclaré madame St-Hilaire.

La mairesse de Longueuil s'est montrée satisfaite du devancement de 1,4 G$ pour les quatre prochaines années d'investissements en infrastructures prévus au PQI. Elle se réjouit ainsi que le nouveau centre d'exploitation du Réseau de transport de Longueuil à Saint-Hubert soit maintenant en planification dans le Plan québécois des infrastructures (PQI).

Caroline St-Hilaire a réitéré son intérêt face à la mise en œuvre de la Stratégie maritime ainsi qu'à la relance du Plan Nord, susceptibles d'entraîner des retombées favorables pour Longueuil en raison de son positionnement et de ses infrastructures stratégiques, notamment l'aéroport de Saint-Hubert, qui bénéficiera d'ailleurs d'un soutien financier du gouvernement fédéral pour la mise à niveau de ses pistes.

D'autre part, sur les sommes consacrées au développement économique, la mairesse aurait souhaité que plus d'importance soit accordée à la grappe en transport électrique, un moteur économique important, ainsi qu'à la grappe aéronautique de la région métropolitaine dans la recherche et le développement d'une nouvelle génération d'avions écologiques. Elle souhaite que Longueuil, en raison de la forte présence de la grappe au sein de son parc industriel, puisse récolter la juste part des investissements prévus.

La mairesse de Longueuil salue également les mesures prévues pour soutenir et stimuler le réseau de l'économie sociale, particulièrement dynamique à Longueuil où la Ville, par ses pratiques en approvisionnement responsable, encourage et soutient les entreprises du territoire qui conjuguent développement social et développement économique.

Enfin, les investissements pour le logement social suscitent l'inquiétude de Caroline St-Hilaire : « Malgré une augmentation des sommes prévues au Programme de soutien au logement, on assiste à une réduction du nombre de nouveaux logements construits via le programme Accès-Logis. Je suis inquiète pour l'avenir du programme. Ce sont les villes qui doivent parer au désengagement du gouvernement et ce seront les ménages les plus démunis qui en seront affectés ».