Longueuil demande que les usagers soient au cœur des priorités du projet de loi 38

La Ville de Longueuil accueille favorablement le projet de loi 38 du gouvernement du Québec, Loi visant à permettre la réalisation d'infrastructures par la Caisse de dépôt et placement du Québec, présentement à l'étude par la Commission des finances publiques de l'Assemblée nationale. Le mémoire que la Ville de Longueuil y a déposé rappelle que les infrastructures de transport collectif du Grand Montréal doivent être modernisées dans les meilleurs délais afin de préserver la compétitivité du Québec.

Le nouveau modèle d'affaires du gouvernement et de la Caisse permettra la réalisation de projets indispensables pour Longueuil et son agglomération, ainsi que pour le Québec dans son ensemble, comme le système léger sur rail (SLR) sur le futur pont Champlain, le prolongement de la ligne jaune du métro, ou encore un mode express sur le boulevard Taschereau.

« Nous saluons l'initiative du gouvernement du Québec, qui innove en proposant ce nouveau modèle d'affaires. Nous demandons toutefois au gouvernement de placer les usagers au cœur des priorités de ce projet de loi. Ce dernier doit notamment prévoir un mécanisme qui empêchera des hausses de tarifs significatives en raison des besoins de rendement de la Caisse. De plus, sur le plan de la gouvernance, nous recommandons la mise en place d'un forum officiel d'échanges et de coordination entre les représentants de la Caisse et les élus municipaux pour assurer une prise de décision efficace et dans l'intérêt supérieur des utilisateurs », a souligné Caroline St-Hilaire, mairesse de Longueuil.

Les infrastructures de transport collectif, un levier de développement durable
Rappelons que la ligne jaune du métro, avec ses quelque 20 000 déplacements quotidiens en période de pointe, obtient un achalandage équivalant à la voie réservée du pont Champlain. Son prolongement permettrait non seulement d'augmenter son rôle actuel, mais également de soutenir l'important projet de développement du pôle Roland-Therrien. Le prolongement de la ligne jaune est donc incontournable pour Longueuil. Considérant qu'il est l'un des plus achalandés au Québec, l'axe du boulevard Taschereau est également une priorité d'intervention. La Ville de Longueuil considère qu'il est impératif qu'un service rapide, sous la forme d'un SRB, d'un tram-train ou d'un tramway, y soit aménagé rapidement.

« Un service rapide dans l'axe du boulevard Taschereau assurerait la connectivité entre le futur SLR et le métro, et faciliterait les déplacements entre les pôles économiques et sociaux majeurs de la Rive-Sud. D'ailleurs, les déplacements est-ouest ne cessent de croître depuis les dernières années », a ajouté la mairesse Caroline St-Hilaire.

Longueuil se réjouit de voir le gouvernement reconnaître les infrastructures de transport collectif comme un véritable levier de développement économique, social et environnemental. Le transport collectif contribue notamment à attirer de nouvelles familles et de nouvelles entreprises sur le territoire de Longueuil et de son agglomération, ce qui leur permet un accès aux biens et services de manière efficace et durable.