Longueuil dévoile un espace de recueillement à la mémoire de Jenique Dalcourt et de toutes les femmes victimes de violence

Un an, jour pour jour, après le triste décès de Jenique Dalcourt, cette jeune femme de 23 ans battue à mort alors qu'elle revenait du travail sur une piste cyclable, la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, a dévoilé un espace de recueillement et une plaque commémorative sur les lieux de la tragédie, en compagnie des proches de la victime, de conseillers municipaux, de représentants d'organismes œuvrant auprès des femmes et du Service de police de l'agglomération de Longueuil. La comédienne et auteure du livre autobiographique Le monstre, madame Ingrid Falaise, a assuré l'animation de la cérémonie.

« Nous avons un devoir de mémoire envers Jenique Dalcourt, mais aussi envers toutes les femmes victimes de violence. Cette plaque commémorative immortalisera leur histoire et portera à la réflexion. Elle saura également, je l'espère, motiver d'autres femmes à dénoncer la violence qu'elles subissent. Il s'agit donc d'un message d'espoir, d'un appel à la mobilisation pour un avenir meilleur, pour un avenir plus égalitaire et plus humain », a exprimé avec émotion, madame Caroline St-Hilaire.

Selon la mairesse de Longueuil, chaque citoyen a le droit d'être et de se sentir en sécurité dans sa ville chaque jour. Un droit fondamental que Jenique Dalcourt s'est fait sauvagement enlever il y a un an. En ce sens, elle a rappelé que la Ville de Longueuil s'est dotée récemment d'un premier Plan d'action pour l'amélioration de la sécurité en milieu urbain. Grâce à ce nouvel outil, la Ville inclura le facteur sécurité dans chacune de ses actions et déploiera, de façon concertée, une approche intégrée dans le but de rendre les lieux plus sûrs et de favoriser une appropriation citoyenne de l'espace urbain.

Photo (voir bas de vignette pour détails)

Plaque commémorative sur les lieux de la tragédie qui a coûté la vie à Jenique Dalcourt.

Photo (voir bas de vignette pour détails)

La comédienne et auteure du livre Le monstre, Ingrid Falaise, animatrice de la cérémonie du dévoilement d’un espace de recueillement et d’une plaque commémorative sur les lieux de la tragédie qui a coûté la vie à Jenique Dalcourt.

Photo (voir bas de vignette pour détails)

Caroline St-Hilaire, mairesse de Longueuil, Ingrid Falaise, auteure du livre Le monstre, comédienne et animatrice de la cérémonie, ainsi que Monique Dalcourt et John Gandolfo, parents de Jenique Dalcourt, procédant au dévoilement de la plaque commémorative dédiée à Jenique Dalcourt, plus tôt ce matin, à Longueuil.

Photo (voir bas de vignette pour détails)

La mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, accompagnée de Monique Dalcourt et de John Gandolfo, parents de Jenique Dalcourt, ainsi que d’Ingrid Falaise, auteure du livre Le Monstre, comédienne et animatrice de la cérémonie, tous réunis lors du dévoilement de la plaque commémorative dédiée à Jenique Dalcourt, plus tôt ce matin, à Longueuil.