Communiqué de presse

Opération Capot

Le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) a donné le coup d'envoi à son opération Capot qui vise les commerçants recycleurs de pièces usagées d'automobiles.

Création et formation d'une équipe
Au début du printemps, une équipe composée de 15 policiers du SPAL provenant des Enquêtes, de la Surveillance du territoire et de l'Identité judiciaire ont reçu une formation de la SAAQ afin d'intervenir relativement à la règlementation qui s'applique en matière de pièces d'automobiles recyclées.

But visé
Rappeler aux recycleurs leurs obligations et responsabilités qui se rattachent à la licence d'exploitation-recyclage de pièces d'automobiles usagées dont ils sont détenteurs.

Un partenariat efficace
Learder parmi les organisations policières contemporaines, le SPAL agit continuellement à l'intérieur des 4 fondements de la police de type communautaire. En effet, l'un de ces 4 principes est le partenariat. C'est pourquoi l'équipe du SPAL s'est associée avec la Société d'assurance automobile du Québec (SAAQ) ainsi que le Bureau d'assurance du Canada (BAC) afin de planifier et structurer cette trentaine de vérifications à être effectuée au cours des prochains mois auprès de ces commerçants-recycleurs.

Stratégie et opération
Les policiers du SPAL, assistés des enquêteurs du BAC, ont mené jusqu'à maintenant 21 visites aléatoires chez certains commerçants-recycleurs. Ils ont sensibilisé les propriétaires de ces commerces face au fléau du recel de pièces de voitures volées puis démantelées.

Bilan actuel

  • 21 commerçants ont été visités jusqu'à maintenant, d'autres visites sont à venir;
  • Près de 200 pièces ont été saisies en lien avec une vingtaine de véhicules rapportés volés au Québec;
  • Saisie de machineries lourdes, de plaques d'immatriculation frauduleuses;
  • Des infractions au code de procédure sont à venir.

Le SPAL compte maintenir ce type d'opérations tout au long de l'année, et ce, de manière aléatoire. Le vol est l'affaire de tous, car on en paie tous le prix inévitablement.