Place Charles-Le Moyne : un projet de redéveloppement d’envergure franchit une nouvelle étape

La Société immobilière Landmark a présenté à la Ville de Longueuil l'étude de faisabilité d'un projet de redéveloppement d'une valeur estimée à 200 M$ à la Place Charles-Le Moyne. L'entreprise projette de mettre en valeur le site de l'édicule du métro en y construisant un complexe de haute densité à usages multiples axé sur les transports actifs et collectifs.

L'entreprise immobilière prévoit construire un immeuble d'une superficie approximative de 750 000 pieds carrés relié directement à la station de métro Longueuil-Université-de-Sherbrooke. Ce projet d'importance pour Longueuil, mais aussi pour l'ensemble de la région métropolitaine de Montréal, comprendra des unités d'habitation ainsi que des commerces et des espaces de bureaux. L'étude de faisabilité proposée répond aux exigences de la Ville de même qu'aux défis particuliers qu'offre la Place Charles-Le Moyne.

« Ce site présente un potentiel de développement unique dans la région et est un secteur névralgique de notre ville. C'est pourquoi nous avons choisi de consacrer d'importants efforts pour le mettre en valeur dans les dernières années. Une véritable synergie est à l'œuvre en ce moment à la Place Charles-Le Moyne qui, jour après jour, s'impose comme pôle incontournable de Longueuil », a déclaré la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

La Société Immobilière Landmark présentera une promesse d'achat pour le site visé de même qu'un concept de développement et d'aménagement de l'immeuble et du stationnement plus précis une fois que les études en cours auront été complétées. Selon des évaluations préliminaires, ce projet générera des revenus de taxation foncière de 4 M$ par année pour la Ville.