Rapport Perrault : Longueuil demande une application rapide des recommandations

La Ville de Longueuil accueille favorablement le rapport du Groupe de travail sur la simplification de la reddition de comptes des municipalités, dévoilé aujourd'hui par le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, monsieur Pierre Moreau. L'Union des municipalités du Québec (UMQ) a relevé de nombreux irritants règlementaires et administratifs liés à la reddition de comptes auxquels sont soumises les villes depuis des années. Longueuil est heureuse que cette situation ait été analysée de façon exhaustive et que des recommandations soient présentées au gouvernement afin d'y remédier de façon durable.

« Le système actuel de reddition de comptes des municipalités envers le gouvernement est à la fois lourd, inefficace et coûteux : voici les conclusions alarmantes auxquelles en vient le rapport Perrault. À Longueuil, nous estimons que la reddition de comptes nécessiterait près de 63 000 heures de travail de la part de nos employés chaque année. Tout ce temps et ces ressources devraient plutôt être employé à améliorer les services à la population » a déclaré la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

La mairesse Caroline St-Hilaire est particulièrement heureuse de constater que le comité Perrault ait élaboré ses recommandations à la suite d'un vaste exercice de consultation du milieu municipal, auquel la Ville de Longueuil a d'ailleurs participé activement.

« Les demandes des différents ministères s'ajoutent souvent les unes aux autres. Un grand ménage s'impose et je demande au ministre Moreau de mettre en œuvre sans plus tarder les recommandations du rapport Perrault. C'est notre capacité à servir les citoyens qui, en définitive, pâtit de l'état actuel des choses », a indiqué Caroline St-Hilaire.