Rendez-vous du Transport : Longueuil renforce son rôle de chef de file dans l’électrification des transports et l’écomobilité

À l'occasion des Rendez-vous du Transport tenus aujourd'hui à Saint-Jean-sur-Richelieu, organisés par le Pôle d'excellence québécois en transport terrestre, la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, a présenté les projets de Longueuil liés au développement du corridor économique de l'autoroute 30. Elle a notamment rappelé l'importance d'intégrer le transport aérien dans la démarche de développement, en plus de renforcer le rôle prépondérant de Longueuil dans l'électrification des transports.

« L'aéroport de Saint-Hubert doit s'inscrire dans la vision du développement du corridor économique de l'autoroute 30, en complémentarité avec le pôle logistique intermodal prévu dans cette démarche. Ce pôle comprend le transport routier, ferroviaire et maritime, mais il est primordial d'y intégrer le transport aérien des personnes et des marchandises. C'est un élément qui vient renforcer cette vision, et qui bonifierait aussi la proposition de Stratégie maritime annoncée la semaine dernière par le gouvernement du Québec. Évidemment, la municipalisation de l'aéroport est une condition essentielle à la réalisation de cette proposition », a affirmé la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire

D'autre part, Mme St-Hilaire a insisté sur le fait que le développement industriel dans la zone immobilière de l'aéroport en bordure de l'autoroute 30 constitue une opportunité de consolider le pôle de l'écomobilité et de l'électrification des transports. Elle soutient que cet endroit est propice au développement de technologies innovantes, à la croissance des entreprises établies et à l'attractivité de sociétés étrangères.

« Le technopôle des transports stimulera davantage la synergie entre les entreprises de chez nous et de partout au Québec. Il deviendra le carrefour des idées, du savoir et de l'innovation dans le domaine des transports électriques et de l'écomobilité. Grâce à ce technopôle, nous sommes convaincus que tous les éléments seront réunis pour que le plus grand projet de transport électrique du Québec, le SLR sur le nouveau pont Champlain, puisse être conçu chez nous par des entreprises d'ici », a conclu la mairesse.