Adoption du nouveau Schéma d’aménagement : l’agglomération de Longueuil dépasse les objectifs de protection du territoire

L'agglomération de Longueuil a procédé aujourd'hui à l'adoption de son Schéma d'aménagement et de développement (SAD), lors d'une séance extraordinaire du conseil de l'agglomération. Issu d'une démarche collaborative entre les villes liées, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et ses partenaires gouvernementaux, le Schéma servira à orienter le développement global de l'agglomération en l'arrimant au Plan d'aménagement et de développement (PMAD) de la CMM.

Le Schéma préconise le renforcement du rôle économique de l'agglomération, en misant sur la diversité et la complémentarité de ses différents pôles d'attraction et en attirant de nouvelles entreprises. Plus précisément, le SAD vient consolider une activité économique intense liée aux commerces, grâce à la complémentarité des pôles et axes commerciaux dont le rayonnement va au-delà des limites de l'agglomération.

« Ce Schéma est un plan d'ensemble qui assure un développement harmonieux de notre vaste territoire, dans le respect des grands principes de développement durable. La densification autour des pôles majeurs de transport collectif est au cœur de ses grandes orientations. À preuve, le développement de 40 % des nouvelles habitations et des grands générateurs de déplacements sera orienté vers les axes de transport en commun. Le Schéma encourage un style de vie actif, dans un environnement où toutes les générations, incluant les familles et les gens à revenus variés, peuvent s'implanter et évoluer. Par l'adoption de ce Schéma, l'agglomération vient se doter du meilleur outil pour dessiner son avenir. Je salue tous les intervenants qui ont participé à l'élaboration du Schéma et j'invite les citoyens à le consulter et à se l'approprier », a déclaré la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

Le Schéma adopté aujourd'hui protège près de 56 km² de territoire, ce qui constitue un peu plus de 18 % du territoire de l'agglomération. En ce sens, l'agglomération dépasse les objectifs visés par le PMAD de la CMM, fixés à 17 %. Le Schéma privilégie, en outre, la pérennité de l'agriculture locale en augmentant de 10 % la superficie des terres en culture et en promouvant une agriculture multifonctionnelle et durable.

Rehausser la qualité de vie des citoyens
Des mesures contenues dans le Schéma visent à assurer la qualité de vie des citoyens en établissant notamment des normes relatives à la sécurité et au bruit dans les secteurs situés en bordure des voies ferrées et du réseau routier. Le Schéma a également pour objectif de garantir une offre équitable pour tous en logements et en services et d'assurer la protection et la mise en valeur du patrimoine naturel, bâti, archéologique et paysager au bénéfice de la collectivité.

Rappelons que la communauté de l'agglomération a été invitée à participer au processus de révision du Schéma lors de séances publiques de consultation en juin 2013 et en novembre 2015. Pour consulter le SAD : longueuil.quebec/publications/sad

Photo (voir bas de vignette pour détails)

Schéma d’aménagement et de développement de l'agglomération de Longueuil