L’agglomération de Longueuil réalise d’importants investissements en matière de sécurité publique

Deux nouvelles casernes de pompiers seront en chantier ce printemps à Boucherville et à Longueuil grâce à un investissement de 11,5 M$ de l'agglomération de Longueuil. Un peu plus de 200 000 $ seront également consacrés à l'acquisition de 2 embarcations pour les interventions nautiques des pompiers et des policiers.

« La sécurité publique est une priorité pour nous et ces investissements reflètent l'importance que nous y accordons. Nous tenons à ce que nos pompiers et nos policiers disposent de l'équipement et des bâtiments nécessaires pour intervenir rapidement lorsque des vies ou la sécurité des citoyens sont en jeu », a déclaré Caroline St-Hilaire, mairesse de Longueuil.

La construction de ces nouvelles casernes a été appuyée par les villes de Longueuil, Boucherville, Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert lors de la séance du conseil d'agglomération d'hier. L'acquisition des 2 embarcations a, quant à elle, été adoptée à l'unanimité.

Les nouvelles casernes du Service de sécurité incendie de l'agglomération de Longueuil (SSIAL) contribueront à respecter le schéma de couverture de risques en incendie de l'agglomération, qui prévoit un temps d'intervention rapide sur l'ensemble du territoire. Ces casernes seront situées au 503, rue d'Avaugour à Boucherville et au 1505, rue Boudreau à Longueuil.

Les nouvelles casernes auront toutes 2 une architecture et des caractéristiques semblables. Elles compteront un garage avec 3 baies de stationnement pouvant loger 3 véhicules d'intervention et une superficie totale d'environ 1200 m2. Les pompiers y trouveront tous les locaux nécessaires à leurs activités, de même qu'une salle de formation et un module d'entraînement.

Le SSIAL et le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) pourront également compter sur 2 nouvelles embarcations pour intervenir sur le fleuve Saint-Laurent. Elles embarqueront les équipements nécessaires aux intervenants d'urgence, comme des civières, et seront configurées de façon à pouvoir également naviguer en eaux peu profondes. Leur coque sera faite d'aluminium, un matériel capable d'encaisser les chocs sans perforer, et leur moteur pourra leur faire atteindre une vitesse de pointe de plus de 42 nœuds.

Le SSIAL utilisera ce bateau pour mener à bien sa mission, qui consiste à porter assistance et à effectuer des sauvetages sur le fleuve. Le SPAL pourra de son côté mener des activités de prévention, de sensibilisation et d'éducation afin de garder au minimum le nombre d'incidents nautiques. Les policiers pourront également intervenir pour appliquer les lois et règlements relatifs aux embarcations de plaisance.