L’agglomération de Longueuil réitère sa demande sur la compétence de l’aéroport

L'agglomération de Longueuil a saisi le nouveau ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT), Martin Coiteux, de sa volonté que l'aéroport de Saint-Hubert devienne une compétence municipale relevant du conseil de la Ville de Longueuil. Par voie de résolution de l'agglomération, le ministre est invité à se positionner dans les plus brefs délais. La Ville de Longueuil pourrait alors investir les sommes nécessaires pour permettre le développement de l'aéroport et consolider son rôle régional, dans une optique de complémentarité avec les aéroports Montréal-Trudeau et Mirabel.

D'ici les 5 prochaines années, des investissements de plus de 10 M$ seront nécessaires afin d'assurer la pérennité des infrastructures actuelles et doter l'aéroport des équipements nécessaires à son essor. À terme, la Ville de Longueuil souhaite, avec des partenaires, doter l'aéroport d'une structure d'accueil des passagers susceptible d'attirer de nouveaux transporteurs régionaux.

« Il faut consolider la gouvernance de l'aéroport afin d'en assurer sa pérennité et le plein développement économique de l'ensemble de la zone aéroportuaire, dans un contexte respectueux de son environnement. C'est à cette seule condition qu'on pourra établir les règles de cohabitation entre l'aéroport et son voisinage », explique la mairesse Caroline St-Hilaire.

Des travaux de mise à niveau de la piste principale, devenue désuète, débuteront cette année, grâce à une injection de 17 M$ du gouvernement fédéral. Les travaux prévoient aussi le remplacement des systèmes de drainage de l'aérodrome, l'ajout de voies de circulation et l'amélioration des systèmes électriques.