Dépôt du rapport sur la situation financière : la gestion rigoureuse de l’agglomération confirmée

Lors de la séance du conseil d'agglomération d'aujourd'hui, la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, a déposé le rapport sur la situation financière pour les compétences de l'agglomération de Longueuil. Ce rapport, présenté en conformité avec la Loi sur les cités et villes, fait la démonstration de la bonne santé financière de l'agglomération et témoigne de sa saine gestion.

Les états financiers 2015

Le rapport contient les états financiers 2015. Pour cet exercice, l'agglomération de Longueuil a enregistré un surplus de 5,7 M$, soit 1,7 % du budget voté. Ces sommes ont été affectées à divers fonds : 1,8 M$ vers le fonds d'amortissement, 3 M$ au fonds de roulement, alors qu'une somme de 300 000 $ a été affectée au renflouement du fonds d'assurance et 300 000 $ au fonds d'immobilisation. Finalement, une somme de 300 000 $ a été versée au budget 2016 pour finaliser les projets en cours de réalisation. La dette totale de l'agglomération est en hausse de seulement 0,8 M$ par rapport à 2015, ce qui la porte à 218,2 M$.

« On le voit, nous gérons les sommes qui nous sont confiées par les citoyens de manière responsable, tout en leur offrant des services de première qualité. De plus, nous y arrivons sans hypothéquer les générations futures, en exerçant un contrôle serré de la dette. Le rapport sur la situation que j'ai l'honneur de déposer aujourd'hui confirme notre gestion rigoureuse », a affirmé Mme St-Hilaire.

Exercice 2016

Le budget 2016 a été marqué par une hausse de 0,4 % des dépenses d'opération. Ce résultat est le fruit des efforts de compression des dépenses de fonctionnement réalisés en s'assurant de maintenir le niveau de qualité des services offerts. De plus, la projection des résultats financiers réalisée en date du 31 juillet permet d'anticiper le maintien de l'équilibre budgétaire.

Budget 2017

Le budget 2017 est élaboré, comme par les années passées, par les membres de la commission sur le budget, des finances et de l'administration de l'agglomération où siègent toutes les villes liées. Les villes de l'agglomération s'approprient ainsi les données financières et à participent activement au processus budgétaire.

« Nous ne manquerons pas de défis pour l'avenir. Le programme triennal 2017-2018-2019 déposé en septembre dernier prévoit des investissements de plus de 168 M$. Nous avons de grandes ambitions pour notre agglomération et nous pouvons confirmer aujourd'hui que notre saine gestion nous en donne les moyens », a conclu Caroline St-Hilaire.