Retrait des anciens wagons-citernes DOT-111 : le Comité directeur sur le transport des matières dangereuses salue la décision du ministre Garneau

Le Comité directeur sur le transport des matières dangereuses et ses coprésidents, Caroline St-Hilaire, mairesse de Longueuil, et Serge Péloquin, maire de Sorel-Tracy, saluent la décision de Marc Garneau, ministre fédéral des Transports, de devancer le retrait des anciens wagons-citernes DOT-111, mis en cause dans la tragédie de Lac-Mégantic.

Madame St-Hilaire et monsieur Péloquin avaient sensibilisé le ministre Garneau sur l'importance de retirer ce type de wagons des chemins de fer lors d'une rencontre le mois dernier. Cette proposition figure d'ailleurs parmi les 12 recommandations du rapport du comité technique sur le transport ferroviaire, rendu public le 22 juin dernier.

« Le ministre Garneau avait démontré beaucoup d'ouverture lors de notre rencontre. Nous sommes heureux de constater qu'il pose un geste concret afin d'assurer la sécurité des citoyens le long des parcours ferroviaires. Nous poursuivrons le travail de concertation entamé avec les villes de la Rive-Sud préoccupées par le transport des matières dangereuses et nous continuerons de collaborer avec le ministère des Transports, dans l'intérêt de notre population. Nous sommes convaincus que la mise en œuvre de l'ensemble des recommandations du rapport du comité technique contribuera à mieux protéger nos citoyens, et surtout à prévenir les conséquences d'un sinistre majeur causé par un accident ferroviaire », ont déclaré les coprésidents du Comité directeur sur le transport des matières dangereuses, Caroline St-Hilaire et Serge Péloquin.

Les travaux du comité technique, mis en place en 2015 et qui réunit des représentants de plusieurs villes de la Rive-Sud de Montréal et le Service de sécurité incendie de l'agglomération de Longueuil (SSIAL), visent principalement à améliorer la sécurité sur le tracé du chemin de fer de près de 100 km entre le pont Victoria et les installations de Kildair, à Sorel-Tracy.

Pour consulter l'ensemble du rapport du comité technique, visitez longueuil.quebec/publications/2016/rapport-transport-matieres-dangereuses.