L’agglomération de Longueuil se dote d’orientations en matière de logement social

Une étape importante a été franchie le 19 janvier par l'agglomération de Longueuil dans le dossier du logement pour les résidents à faible revenu avec l'adoption d'une Politique-cadre favorisant la création de logements sociaux et abordables sur son territoire. Il reviendra à chaque ville de l'agglomération, dont cette compétence relève, d'établir leurs propres priorités en lien avec les orientations de l'agglomération. La Ville de Longueuil, en exerçant ses compétences d'agglomération, soutiendra les demandes d'appui provenant des groupes promoteurs, notamment pour l'obtention de la contribution du milieu. Cette Politique-cadre a été préparée en cohérence avec le Plan d'action métropolitain pour le logement social et abordable 2015-2020 de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

« Nous sommes fiers de cette Politique-cadre qui propose une vision large et rassembleuse en matière de logement social tout en tenant compte des besoins actuels et futurs de l'ensemble des citoyens de l'agglomération. Nous souhaitons qu'elle favorise la pleine participation citoyenne et rende possible l'aménagement inclusif de nouveaux développements résidentiels de qualité axés sur la mixité sociale et la diversification des formes d'habitation », a souligné la mairesse de la Ville de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

Un travail de concertation

« Nous saluons les organismes et les citoyens engagés qui, par leur participation aux démarches de consultation, ont contribué à faire de cette Politique-cadre un outil pour répondre plus efficacement et précisément aux besoins de notre population. Les villes de Boucherville, Brossard, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert disposeront ainsi de balises communes en matière de logement social », ont indiqué les coprésidents de la Commission de l'habitation et du logement social de l'agglomération de Longueuil, Monique Bastien, conseillère municipale de Longueuil et Hugues Létourneau, conseiller municipal de Saint-Lambert.

Les citoyens de l'agglomération ont pu s'exprimer sur le projet de Politique-cadre le 1er décembre 2016, lors d'une soirée d'information et d'échanges. Préalablement, en 2014 et 2015, s'étaient tenues des consultations préliminaires auprès d'experts et d'organismes privés, institutionnels et communautaires.

Quelques chiffres

  • Les logements sociaux représentent 8,3 % du parc locatif de l'agglomération. Il s'agit d'une proportion inférieure à la moyenne québécoise qui est de 12 %.

  • En 2012, l'agglomération comptait près de 5000 logements sociaux et abordables.

  • 600 nouveaux logements sociaux ont été créés entre 2006 et 2012.

  • 20 % des ménages de l'agglomération sont considérés à faible revenu.

  • Les ménages locataires représentent plus de 36 % de l'ensemble des ménages de l'agglomération.

  • 36,5 % des ménages locataires montrent un taux d'effort pour se loger de plus de 30 % de leurs revenus.

  • La liste d'attente pour une unité à l'Office municipal d'habitation compte plus de 2000 ménages.

À propos de l'agglomération de Longueuil

Moderne et tournée vers l'avenir, Longueuil est la ville-centre de l'agglomération de Longueuil qui inclut Boucherville, Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert. Elle se distingue par la qualité des services offerts à 425 000 citoyens, par la richesse de son offre culturelle et par son fort potentiel de développement économique. Longueuil offre aussi un milieu de vie stimulant et accueillant propice à l'épanouissement des familles, où se côtoient de grands espaces verts, des quartiers résidentiels et urbains paisibles et un milieu d'affaires prospère.