Communiqué de presse

Arrestation d’un vendeur de stupéfiants dans une école

Un appel a été logé à la centrale d'urgence le 17 janvier, vers 12 h 40, au sujet d'une jeune femme de 16 ans ayant eu un malaise dans une école secondaire de la rue Saint-Sacrement à Boucherville. Sur les lieux, les policiers ont constaté qu'il pouvait s'agir d'une intoxication survenue à la suite d'une consommation de drogues d'ordonnance. Heureusement, on ne craint pas pour la vie de la jeune femme.

Une enquête a eu lieu et les enquêteurs du SPAL ont procédé à l'arrestation de 3 suspects. Tous seraient d'âge mineur et ont été arrêtés en lien avec des stupéfiants. Des dizaines de comprimés, ressemblant à du Xanax, ont été saisis par les policiers du SPAL. Deux des 3 suspects ont comparu, ce matin, au tribunal de la jeunesse. L'un d'eux fait face à des accusations de possession dans le but de faire le trafic et l'autre de voies de faits sur un agent de la paix. Le dernier a été libéré hier, et ce, sans accusations.

Les agents de la Section prévention et actions stratégiques du SPAL ont rencontré les élèves de l'école afin de faire une atténuation d'impact en lien avec cet évènement et de répondre aux questions selon les besoins.

Toute personne détenant de l'information sur des activités criminelles commises sur le territoire du SPAL peut communiquer avec la ligne INFO-AZIMUT de façon anonyme au 450 646-8500.