Exercice budgétaire 2018 « Un budget qui reflète nos ambitions » – Sylvie Parent

Le dynamisme économique et un contrôle serré des dépenses ont permis de ne pas hausser le compte de taxes des contribuables longueuillois en 2018. L'évolution du compte de taxes pour une propriété unifamiliale est donc de 0 %. Fruit d'une gestion responsable et rigoureuse, le budget 2018 de la Ville de Longueuil présenté aujourd'hui s'élève à 412 M$, ce qui représente une hausse de 2,6 % par rapport à l'an dernier. En excluant la contribution de la Ville à l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), les dépenses n'ont augmenté que de 2 %.

En plus de prévoir des investissements dans les services directs aux citoyens tels que le déneigement, le resurfaçage des rues, la lutte aux nids-de-poule, le 311, les parcs et la vie de quartier, ce budget tient également compte de la création d'un Bureau d'inspection contractuelle (BIC), un mécanisme d'inspection indépendant concernant l'octroi et l'exécution des contrats avec les fournisseurs de la Ville.

Par ailleurs, le programme triennal d'immobilisations (PTI) 2018-2019-2020 de la Ville de Longueuil s'élève à plus de 464 M$, dont près de 158 M$ en 2018. La Ville accordera une importance particulière au verdissement de Longueuil et à l'amélioration de la qualité de vie dans les quartiers en investissant près de 20 M$ dans les parcs et espaces verts, soit près du double de 2017. En trois ans, ce sont plus de 42 M$ qui seront investis dans ce secteur.

« Voilà la signature de mon administration : une gestion serrée des dépenses courantes, et des investissements majeurs dans la qualité de vie de nos citoyens pour les prochaines années. Ce premier budget se veut le reflet de nos ambitions collectives. Il tient compte du pouls des citoyens et respecte aussi leur capacité de payer », a souligné la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent.

Budget 2018 de l'agglomération de Longueuil
Le budget de l'agglomération de Longueuil s'élève quant à lui à 354 M$, une augmentation de 12,5 M$ par rapport à 2017. Cette augmentation de 3,7 % est principalement due à une contribution supplémentaire de l'agglomération de 8,2 M$ pour le transport en commun, notamment en raison de la nouvelle gouvernance de l'ARTM. Si l'on exclut cette contribution supplémentaire, cela représente une hausse des dépenses de 1,3 %.

Quelque 2,3 M$ seront voués à la gestion de l'eau potable et des eaux usées, permettant d'améliorer la qualité de ce service essentiel. Des sommes sont aussi prévues pour la mise en opération du nouvel écocentre Marie-Victorin.

Au chapitre de la sécurité publique, le Service de police de l'agglomération de Longueuil participera à la nouvelle escouade provinciale contre le proxénétisme afin de contribuer à endiguer ce fléau. De plus, il procédera à l'ajout de ressources spécialisées pour la prévention de la radicalisation.

Le programme triennal d'immobilisations de l'agglomération prévoit pour les années 2018-2019-2020 un investissement de 134 M$, principalement pour la construction d'un centre de recyclage des matières organiques, pour l'amélioration des équipements en eau potable et pour le remplacement des véhicules des services de police et de sécurité incendie. Plus spécifiquement, près de 5 M$ seront destinés, en 2018, aux infrastructures liées aux activités de production d'eau potable.

Adoption
Sous réserve de l'acceptation des documents budgétaires par les élus, l'adoption du budget et du PTI de l'agglomération de Longueuil est prévue en séance extraordinaire le jeudi 14 décembre prochain, à 16 h, alors que l'adoption du budget et du PTI de la Ville de Longueuil est prévue le même jour, à 19 h, en séance extraordinaire.

Pour consulter les documents complets :