Innovation et investissements majeurs en matière de production d’eau potable à Longueuil

La Ville de Longueuil a conclu une entente de partenariat avec Polytechnique Montréal qui confirme son adhésion à la Chaire industrielle CRSNG en eau potable (CICEP), un chef de file mondial en matière de recherche dans ce domaine. L'agglomération de Longueuil aura ainsi accès aux résultats de recherche scientifique, aux meilleures connaissances technologiques dans le domaine de l'eau potable et aux résultats de travaux liés aux problématiques soumises par les partenaires de la Chaire.

« La Chaire constitue une expertise de premier plan et l'agglomération de Longueuil bénéficiera grandement de son soutien technique et scientifique qui pourra être apporté lors de situations particulières. Il s'agira également d'un lieu privilégié d'échange avec les autres grandes municipalités, ce qui nous permettra d'orienter les travaux en fonction de nos enjeux communs. Cette entente s'inscrit tout à fait dans notre volonté d'améliorer continuellement notre réseau et de protéger la santé publique », a mentionné la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

Investissements importants à l'usine Le Royer

Un procédé de traitement additionnel sera également mis en place à l'usine de production d'eau potable Le Royer. L'ajout d'une barrière de traitement ultraviolet viendra optimiser la chaîne de production de l'eau potable tel que requis par le Règlement sur la qualité de l'eau potable (RQEP). Les modifications à l'usine Le Royer incluent la construction d'un nouveau bâtiment et des équipements connexes, l'installation et la mise en service de 2 réacteurs ultraviolets, en plus des équipements de contrôle. Le contrat pour les travaux de mise aux normes de l'usine a été attribué le 19 janvier lors du conseil d'agglomération au plus bas soumissionnaire conforme, Céleb Construction ltée, pour un montant de 5 737 662 $, taxes comprises.

Dans la même foulée, en juin 2015, l'agglomération de Longueuil adhérait au Programme d'excellence en eau potable (PEXEP) du Réseau Environnement, un programme qui propose des outils d'optimisation de la performance des stations de traitement d'eau potable et dont l'objectif est le dépassement des normes établies par la réglementation québécoise. Les décisions prises aujourd'hui permettront donc de poursuivre sur cette voie.