Longueuil élargit son service de collecte des matières organiques !

Les conseils d'arrondissement et le conseil de ville ont entériné les résolutions pour la poursuite du projet pilote de collecte des matières organiques à Longueuil et l'élargissement du service à 10 100 foyers supplémentaires, ce qui portera le total à 13 110.

« Valoriser les matières organiques grâce au bac brun est un geste d'une grande portée : c'est votre participation au mieux-être de notre Longueuil durable. Cette simple action aide à diminuer considérablement la quantité de matières envoyées aux sites d'enfouissement et, ainsi, à réduire les gaz à effet de serre. Sachez que Longueuil poursuivra ses efforts pour contribuer à l'atteinte des objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, qui vise à interdire complètement l'enfouissement des matières organiques », a témoigné Sylvie Parent, mairesse de Longueuil.

Bilan et poursuite de la phase I

Depuis le 7 septembre 2017, le service de collecte des matières organiques s'est implanté graduellement à Longueuil pour ainsi desservir 3 000 propriétés.

En mars dernier, une équipe de la Ville de Longueuil a sillonné les secteurs concernés afin de recueillir les commentaires des usagers sur le service.

En résumé, 93 % des participants sont satisfaits du volume du bac brun. Le taux de participation aux collectes s'élevant à plus de 82 % après seulement 8 mois d'opération confirme l'intérêt de la population à adhérer à ce service et 70 % des participants affirment n'éprouver aucune difficulté à contribuer aux collectes de matières organiques. Le projet pilote se poursuivra donc cette année et s'agrandira à un plus grand nombre de citoyens dans les prochains mois.

Agrandissement du projet pilote

Pour l'arrondissement de Greenfield Park, plus de 1 600 foyers seront ajoutés au circuit de collecte des matières organiques dès le jeudi 27 septembre.

Pour l'arrondissement du Vieux-Longueuil, ce sont plus de 5 500 foyers qui seront ajoutés au secteur de la phase I déjà desservi. La collecte dans ce nouveau secteur débutera le jeudi 11 octobre.

Dans l'arrondissement de Saint-Hubert, près de 3 000 foyers supplémentaires prendront part au projet pilote et leur collecte débutera le 25 octobre.

Ces résidences ont été sélectionnées en tenant compte de leur typologie et de leur positionnement géographique et par souci d'optimisation des routes de collecte. Les cartes détaillées des secteurs visés sont disponibles à longueuil.quebec/destination-bac-brun.

Les nouveaux participants recevront à la fin de l'été une lettre pour les aviser du début du projet et ils seront accompagnés par la Ville pour ainsi faciliter leur expérience. À l'instar des participants de la phase I ayant reçu en 2017 tous les outils nécessaires pour prendre part au projet, les citoyens visés par la phase II recevront également une trousse de départ, un bac brun de 45 litres, la visite d'un expert en environnement et ils bénéficieront d'une plateforme d'échanges sur Facebook.

Ajout de lieux de dépôt volontaire

Outre la collecte, les lieux de dépôt volontaire des matières organiques seront aussi maintenus aux garages municipaux du 777, rue d'Auvergne (Vieux-Longueuil) et du 6355, boulevard Maricourt (Saint-Hubert). Ces sites sont ouverts à toute la population et accessibles 7 jours sur 7, 24 h/24. De plus, afin de couvrir l'ensemble du territoire et d'améliorer la proximité des dépôts volontaire, 7 nouveaux sites seront accessibles aux citoyens à partir du mois d'octobre prochain. Voici la liste de ces ajouts :

  1. Centre Olympia
  2. Usine régionale de filtration
  3. Parcours du Cerf
  4. Colisée Jean-Béliveau
  5. Parc René-Veillet
  6. Parc Marcel-Simard
  7. Parc des Vétérans

Le savoir-faire avec les matières, une recette gagnante!

Grâce à la participation soutenue des citoyens aux collectes de la phase I, ce sont plus de 4 tonnes de matières organiques qui sont détournées des sites d'enfouissement chaque semaine à Longueuil afin d'être compostées.

Rappelons que le projet pilote des collectes de matières organiques permet de sonder et d'analyser les pratiques des citoyens, d'entendre leurs préoccupations et de planifier un service de collectes des plus efficaces à l'ensemble de la population d'ici 2022.