Inauguration de la passerelle Normandie – Un belvédère sur le fleuve

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, et Martin Damphousse, maire de Varennes et membre du comité exécutif de la Communauté Métropolitaine de Montréal (CMM), ont procédé aujourd'hui à l'inauguration de la passerelle Normandie, un projet d'envergure de passerelle-belvédère qui redonne aux citoyens un lien privilégié vers le fleuve. La Ville a saisi l'occasion de créer un véritable élément signature qui reflète son dynamisme et sa modernité en élaborant un tout nouveau design à la suite de la destruction de la précédente passerelle à l'hiver 2015.

Accessibilité universelle, durabilité et innovation sont les principes qui ont inspiré le projet. La nouvelle passerelle favorise une cohabitation harmonieuse entre les piétons, les cyclistes et les personnes à mobilité réduite en doublant sa largeur et en adoucissant l'inclinaison des pentes. De plus, la passerelle s'intègre désormais au tracé du Sentier cyclable et pédestre entre Oka et Mont-Saint-Hilaire, un parcours de 143 kilomètres. Plus qu'une passerelle, le belvédère offrira aux usagers un chemin de la terre ferme au fleuve, mais aussi un passage à travers l'histoire des lieux et des gens qui les ont façonnés avec le réaménagement du parc Le Moyne qui mettra en valeur la maison Lamarre hébergeant la Société d'histoire de Longueuil. À l'échelle du quartier et à proximité de résidences pour personnes âgées, le parc répondra, grâce à son réaménagement prochain, à sa vocation familiale et récréative où toutes les générations bénéficieront d'un milieu de vie sécuritaire et rassembleur.

« C'est avec beaucoup d'enthousiasme que nous inaugurons aujourd'hui cette magnifique passerelle qui était grandement attendue par nos citoyens. Conçue comme un belvédère unique, j'invite les Longueuillois et tous ceux qui viendront nous rendre visite à venir marcher, courir et rouler afin de profiter de cette vue imprenable sur le fleuve, le Vieux-Longueuil et les Montérégiennes », a déclaré la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent.

Aide financière
La réalisation de la passerelle a été possible grâce à l'aide financière de précieux partenaires : puisqu'elle fait partie intégrante du tracé du Sentier cyclable et pédestre entre Oka et Mont-Saint-Hilaire, la CMM et le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT) contribuent avec un montant de 1,8 M$. Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMDET) apporte, quant à lui, une aide de 1 M$.

« Cette passerelle permettra aux citoyens du Grand Montréal et aux visiteurs de découvrir ou de redécouvrir le sentier cyclable et pédestre qui relie les villes d'Oka et de Mont-Saint-Hilaire. C'est avec des projets comme celui-ci que nous contribuons au développement du transport actif, mais également à améliorer la qualité de vie des citoyens et la vitalité économique de la région », a conclu le maire de Varennes et membre du comité exécutif de la CMM, Martin Damphousse.

La volonté de la Ville de réduire son empreinte environnementale se reflète aussi dans le choix des matières utilisées dans le cadre du projet. En effet, des matériaux durables ont été utilisés comme le bois torréfié pour le revêtement du belvédère et l'éclairage architectural au DEL pour que ce dernier se démarque, de jour comme de nuit, et pour rehausser la sécurité des usagers. De plus, le béton de l'ancienne structure a été concassé et réutilisé dans les nouveaux remblais. Enfin, rappelons que la passerelle s'inscrit dans la vision de mobilité active en lien avec le nouveau plan directeur des déplacements cyclables de la Ville de Longueuil.

Pour voir la photo officielle de l'inauguration de la passerelle Normandie en haute résolution, cliquez ici.

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, accompagnée de Martin Damphousse, maire de Varennes et membre du comité exécutif de la Communauté Métropolitaine de Montréal (CMM), Massimo Iezzoni, directeur de la CMM, Daniel Donais, directeur général du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) ainsi que des élus du conseil municipal, lors de l’inauguration de la passerelle Normandie.