Longueuil multiplie les gestes afin d’être une référence comme ville écoresponsable

Alors que l'hôtel de ville a accueilli vendredi dernier le Forum régional Réduction des GES, inspirons-nous pour agir! et que le conseil municipal a adopté hier le nouveau règlement encadrant la distribution des sacs d'emplettes en plastique, la Ville de Longueuil s'affirme de plus en plus comme une référence en tant que ville écoresponsable.

« Ce qui fait la force de Longueuil, et ce qui contribue à son essor actuel, c'est la qualité de vie que l'on y retrouve. Afin de conserver cette richesse, nous devons poser les gestes nécessaires afin d'en assurer la pérennité, pour que Longueuil soit durable. C'est dans cette optique que nous emboîtons le pas au mouvement au sein de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), afin de limiter les impacts négatifs liés à l'utilisation des sacs d'emplettes en plastique », a affirmé la mairesse de Longueuil, madame Sylvie Parent.

Ce règlement a pour but, entre autres, de cesser la distribution de certains sacs d'emplettes à usage unique dans les commerces de détail, et de réduire les répercussions de leur utilisation sur l'environnement. En plus d'être une nuisance visuelle, les sacs en plastique perdus ou abandonnés ont des répercussions importantes sur les écosystèmes terrestres et marins. Le règlement est adopté, mais les commerçants auront jusqu'au 1er septembre 2018 pour s'y conformer. La Ville fournira une trousse aux commerçants afin de les accompagner dans cette période de transition.

Plusieurs autres initiatives écoresponsables

Le nouveau règlement s'inscrit dans la lignée de plusieurs initiatives de la Ville de Longueuil en matière de développement durable et de protection de l'environnement. Première Ville à avoir adopté son Plan de conservation et de gestion des milieux naturels, Longueuil continue à se démarquer en 2015 alors qu'elle s'est jointe aux villes du monde réunies dans le cadre de la COP21 pour soutenir la Déclaration de l'Hôtel de Ville de Paris afin de lutter contre les changements climatiques. Intégration des transports collectifs dans le développement urbain, infrastructures vertes, verdissement du territoire, promotion de la mobilité active, électrification des transports, économie d'énergie : voilà autant de domaines dans lesquels la Ville de Longueuil a été novatrice ces dernières années. De plus, la Journée verte reviendra le 28 avril prochain pour une 10e édition et se tiendra à l'hôtel de ville de Longueuil, situé au 4250, chemin de la Savane. Des conférences, des activités thématiques et la distribution d'arbres figureront au menu de cette journée.

« L'installation de bornes électriques, l'aménagement et l'entretien d'un vaste réseau cyclable, l'inauguration du lien cyclable entre Oka et Mont-Saint-Hilaire, l'agrandissement de l'écocentre Marie-Victorin ainsi que la mise sur pied du projet pilote de la collecte de matières organiques qui inclut notamment l'ouverture de sites d'apport volontaire sont quelques exemples qui encouragent l'adoption de comportements écoresponsables. Les Longueuillois ont leur environnement à cœur, et c'est pourquoi mon administration va continuer de prendre les décisions qui s'imposent pour en prendre soin », a ajouté madame Sylvie Parent.

Plus de renseignements sont disponibles à longueuil.quebec/durable.