Budget québécois 2019 : une avancée majeure pour Longueuil

Le gouvernement Legault a présenté son premier budget dont plusieurs mesures répondent aux demandes exprimées par Sylvie Parent, mairesse de Longueuil, au ministre des Finances lors des consultations prébudgétaires. « Que ce soit le prolongement de la ligne jaune, l'implantation d'un tramway sur le boulevard Taschereau, la création d'une zone d'innovation, le soutien aux usines de biométhanisation ou la mise sur pied de centres d'expertise industrielle, ce budget confirme le soutien du gouvernement du Québec dans plusieurs projets prioritaires de notre ville et reconnaît le rôle stratégique de Longueuil comme une ville incontournable au Québec », a réagi Mme Parent.

Des projets en transport collectif, en environnement et en développement économique
Le Plan québécois des infrastructures prévoit des investissements de 1,6 milliard de dollars dans les transports collectifs et actifs qui serviront, entre autres, à la mise à l'étude du prolongement de la ligne jaune du métro à Longueuil, d'un mode de transport collectif structurant sur le boulevard Taschereau, et de voies réservées sur la route 116 faisant partie d'un réseau métropolitain. De plus, le gouvernement confirme qu'il étudie la modernisation du réseau routier supérieur autour du centre-ville de Longueuil.

« Je suis très heureuse que le gouvernement ait identifié le prolongement de la ligne jaune et le développement de l'axe Taschereau comme des projets porteurs de mobilité qui répondront aux besoins criants des citoyens de Longueuil, et plus largement, de la Rive-Sud. Il faut maintenant faire en sorte de réaliser ces projets rapidement », a déclaré la mairesse.

Sur le plan économique, Longueuil bénéficiera de l'attribution d'une partie de l'enveloppe de 70 millions de dollars réservée afin de stimuler les projets innovants et de favoriser l'entrepreneuriat à haute valeur. « La Ville cherche à développer le centre-ville pour en faire un quartier permettant de réunir, dans un même environnement, des chercheurs, des professionnels, des jeunes pousses (startups), etc. dans un cadre urbain complètement réaménagé et remis en valeur. Cette aide financière nous permettra de concrétiser ce projet sur lequel nous travaillons depuis plusieurs mois avec nos partenaires », a ajouté Sylvie Parent. La mairesse se réjouit également du budget de 5 millions de dollars dévolus aux quatre centres d'expertise industrielle 4.0 de la province, liste select dont Longueuil fait partie. Longueuil salue également le versement prévu de 100 millions de dollars additionnels à la gestion des matières résiduelles et le soutien du gouvernement dans la planification des usines de biométhanisation.

En attendant la signature du prochain pacte fiscal
Par ailleurs, la Ville de Longueuil est partie prenante de la réflexion pour la prochaine entente Québec-municipalités. La négociation étant en cours et puisqu'aucune enveloppe à l'égard de ce pacte n'est présentée dans le présent budget, la Ville rappelle ses demandes, entre autres, que le gouvernement du Québec assume l'entièreté des taxes municipales de ses immeubles (compensations tenant lieu de taxes). De plus, Longueuil réitère sa demande de statut de ville mandataire du programme AccèsLogis de la Société d'habitation du Québec (SHQ), et ce, afin de favoriser la construction de plus de logements sociaux.

« La place importante que prend Longueuil dans ce budget est le fruit d'un travail soutenu avec nos partenaires et le gouvernement du Québec, notamment les députés de notre territoire. Il reste encore du chemin à parcourir, mais ce budget constitue assurément un signal fort de la capacité de Longueuil à consolider sa place sur l'échiquier québécois », a conclu la mairesse de Longueuil.