Allocution de Caroline St-Hilaire prononcé à la Soirée-bénéfice du Théâtre de la Ville le 14 mars 2013

Seul le discours prononcé fait foi

  • Madame la ministre Marie Malavoy;
  • Monsieur Bernard Grandmont, président du conseil d'administration;
  • Me Martin Fortier, président du comité d'honneur;
  • Membres du comité d'honneur;
  • Personnel du Théâtre de la Ville;
  • Chers partenaires;
  • Mesdames, messieurs;

Bonsoir et bienvenue dans VOTRE théâtre !

J'ai toujours dit que la culture,
ça nous rend de meilleurs humains,
et que la culture à Longueuil
fait de nous de meilleurs Longueuillois.

Quand je parle de culture,
je parle, bien entendu de la culture qui nous distingue,
celle qui circule dans nos veines,
celle qui nous permet de comprendre qui nous sommes.

Je vois la culture en général,
UN PEU comme la culture de la terre…

Pour réaliser son plein potentiel,
pour voir naître ses bourgeons
et qu'elle soit capable de nous nourrir,
il faut savoir la nourrir en retour.

L'arroser,
en prendre soin,
lui donner de l'amour…
Bref, il faut faire notre part !

J'ai le sentiment que c'est exactement ce que nous faisons ce soir,
en témoignant notre engagement au Théâtre de la Ville,
acteur incontournable du développement culturel DANS notre milieu
et POUR notre milieu.

Vous savez, ce soir,
on est tous un peu privilégiés,
puisqu'on célèbre, ensemble,
avant tout le monde,
l'arrivée du renouveau.
L'arrivée du printemps !

On célèbre aussi, bien sûr, LE Théâtre de la Ville,
les artistes qui s'y produisent
et sa riche programmation qui ne cesse de se renouveler.

En fait, je dirais même plus !
On célèbre les bourgeons de la création.
La création à son meilleur !

Mais ce soir, nous pouvons célébrer pour le renouveau,

POUR UN NOUVEAU THÉÂTRE !

Pour ceux qui m'ont entendue m'adresser aux membres de la Chambre de Commerce, il y a deux semaines, je vous dirais ce soir qu'il nous faut un Théâtre de la Ville digne du Longueuil 3.0.

Longueuil 3.0 c'est développer notre ville, c'est affirmer notre potentiel et agir là où il le faut et quand il le faut pour créer un effet d'allumage. Un effet de levier.

Nous le faisons déjà avec la Place Charles-Le Moyne, où les investissements initiaux de 40 M$ de la Ville ont fait boule de neige et engendré des investissements privés de plus de 120 M$.

Mais il manquait quelque chose à cette place centrale de notre ville et comme la Culture fait partie intégrante de qui nous sommes comme citoyens et comme communauté, c'est avec beaucoup de fierté que je vous annonce ce soir que le Comité exécutif de la Ville de Longueuil a adopté mardi dernier une résolution importante touchant le Théâtre de la Ville.

La résolution, qui sera déposée à la séance du conseil de ville de mardi prochain, rendra possibles deux choses :

La première, elle permettra de réitérer l'engagement financier formel de pas moins de 10 M$ pour un nouvel immeuble dans lequel logerait notamment le Théâtre de la Ville et de le bonifier substantiellement.

La deuxième, à la recommandation du conseil d'administration du Théâtre de la Ville, la résolution réserve un prestigieux terrain, à la Place Charles-Le Moyne, juste en face de l'Université de Sherbrooke. C'est là que sera érigé le futur complexe culturel de la Ville de Longueuil !

Un nouvel espace pour notre théâtre, notre orchestre symphonique, pour Plein Sud et le Théâtre Motus !

Un nouvel espace pour la création à Longueuil.

Un nouvel espace pour la culture de Longueuil.

Pourquoi là ?

Parce que le site est stratégique.

Parce que le site est idéal.

Parce que les études de relocalisation réalisées par le Théâtre de la Ville démontrent la faisabilité du projet à cet endroit.

Parce que c'est logique d'installer un complexe culturel dans ce pôle de savoir et d'affaires.

ET SURTOUT, parce qu'il est nécessaire que le pôle stratégique du Longueuil 3.0 ait une âme.

Maintenant le temps est venu d'aller de l'avant.

Cette décision de mon administration fait en sorte que l'engagement financier de la Ville envers un nouveau complexe culturel, en considérant la valeur du terrain sur lequel il sera construit, atteindra maintenant les 20 M$ !

Ce complexe culturel sera de qualité. Il se démarquera par son architecture et la qualité acoustique de ses salles.

Ce complexe culturel comptera des locataires, mais aussi des partenaires.

Ce soir est un beau moment dans l'histoire du Théâtre de la Ville.

Dans l'histoire de notre vie culturelle à Longueuil.

Mesdames, messieurs, chers partenaires,
je vous dis MERCI !
Merci de contribuer au rayonnement de notre vitalité culturelle.
Merci d'investir dans la création !

À toute l'équipe du Théâtre de la Ville,
vous qui nous offrez des spectacles de qualité remarquable,
vous qui encouragez les artistes professionnels et émergents,
vous qui favorisez l'accessibilité des jeunes aux arts de la scène,
vous qui aimez et animez notre milieu,
je vous dis également MERCI !

Vous avez fait de ce Théâtre un antidote à l'ignorance;
un des plus beaux emblèmes de la Rive-Sud.
C'est à notre tour de le nourrir, d'en prendre soin, de faire notre part.
Et, si le printemps ne dure pas longtemps, il s'annonce rempli de promesses !

Bon cabaret !