Historique de la Place Charles-Le Moyne

Le secteur qui entoure la station de métro de Longueuil fut développé à partir du milieu des années 1960. Il comprend notamment l'hôtel Sandman, les appartements Port-de-Mer, le complexe Saint-Charles, l'édifice Montval et le complexe Bienville. Il porte le nom de Place Charles-Le Moyne en l'honneur du fondateur de la seigneurie de Longueuil.

Tout ce secteur relevait autrefois de Montréal-Sud, petite ville fondée en 1911 et annexée au début de l'année 1961 par le Vieux-Longueuil. L'inauguration du centre commercial Place Longueuil, en 1966, peut être considérée comme le début du développement de se secteur.

Le premier édifice d'importance de la Place Charles-Le Moyne fut évidemment la station de métro. La station de la ligne 4 fut mise en service le 31 mars 1967 et fut inaugurée le 3 avril. La station, de 27 000 pieds carrés, coûta 900 000 $. Il est indéniable que la construction de cette ligne de métro a été motivée par la tenue de l'Exposition universelle de 1967 sur les îles Sainte-Hélène et Notre-Dame. En 1972, on ajouta à l'édifice un 2e étage au coût de 1 300 000 $.

La création de la station de métro Longueuil servit de fer de lance aux premiers développements dans ce secteur. De plus le site était le seul, dans le Vieux-Longueuil, à se prêter à la construction en hauteur au moment où la ville avait besoin d'accueillir ce type de bâtiment.

L'édifice Montval, de sept étages, fut construit en 1968. Le gouvernement du Québec en est le principal occupant.

L'ensemble locatif Port-de-mer, une construction de 386 logements, fut relié par une passerelle, conçue en 1971 selon les plans de l'architecte Jean Grondin, à la station de métro. Les 2 édifices, construits en 1968, furent vendus aux Habitations Château Lincoln, en 1989.

L'hôtel Sandman, de 298 chambres situé au 999, rue de Sérigny, à côté du métro, fut inauguré en 1972, sous le nom de Holiday Inn. Il porta le nom de Ramada Inn du 15 août 1994 jusqu'au mois de mars 1999 alors qu'il devient le Radisson. En 2004, l'hôtel passa au groupe Sandman.

Au mois d'août 1971, le monument à la mémoire des soldats qui ont participé au raid de Dieppe, le 19 août 1942 est dévoilé en face de la station de métro.

En 1987, lorsque l'Institut Louis-Braille déménagea dans le secteur de la Place Charles-Le Moyne, l'organisme déménagea aussi l'œuvre d'André Turpin, une sculpture de bronze grandeur nature montée sur une dalle de béton rectangulaire.

Le complexe Saint-Charles est un édifice de sept étages construit en 1986 par le Groupe Mercille inc., selon les plans des architectes Webb, Zerofa et Menkes, de Montréal. Cet édifice à bureaux compte 2 niveaux de stationnement intérieur d'une capacité de 115 places, et une passerelle de 100 pieds, inaugurée le 8 décembre 1987, le relie au métro. Le complexe a été complété en 1989.

D'autres édifices locatifs se sont ajoutés au fil des ans.

Six passerelles couvertes et chauffées relient maintenant les différents édifices au métro, créant ainsi le pont aérien le plus long au Canada. La passerelle Métro-Bienville, construite au coût de 3,9 millions de dollars, à quatre mètres du sol, en est la plus longue avec ses 170 mètres. Elle fut conçue par l'architecte Mario Petrone; il a fait preuve de beaucoup de créativité en apposant, à l'extérieur, des aciers architecturaux de couleur bleue sur piliers de béton de différentes hauteur et largeur, ayant une partie rainurée et une autre finie au jet de sable. La circulation intérieure est agréable grâce à sa vue panoramique sur Montréal et au jeu des couleurs de la céramique sur le plancher.

Le 18 juin 2000, on inaugura le terminus intermodal de Longueuil qui nécessita des investissements de 23 millions de dollars. On est ainsi passé de 23 à 41 quais d'embarquement pour les autobus qui desservent Longueuil et les villes de la Rive-Sud.

Au cours des dernières années la Place Charles Le Moyne est devenue un important centre universitaire. En septembre 2003, afin de mieux refléter cette vocation, la Ville de Longueuil changea le nom de la station de métro de Longueuil par celui de Longueuil—Université-de-Sherbrooke.

Michel Pratt
Président de la Société historique et culturelle du Marigot