Marche au ralenti des véhicules

Qu'est-ce que la marche au ralenti des véhicules à moteur ?

La marche au ralenti des véhicules à moteur consiste à laisser tourner inutilement le moteur d'un véhicule immobilisé. Cette pratique est à la fois néfaste pour la santé, pour l'environnement, mais également pour le véhicule. Voici quelques situations où la marche au ralenti peut être évitée :

  • en période hivernale pour réchauffer le véhicule ou en été pour le refroidir;
  • lors de courses rapides (dépanneurs, stations-service, etc.);
  • en attendant un passager;
  • dans la file d'attente d'un service à l'auto;
  • en utilisant un démarreur à distance.

La marche au ralenti des véhicules à moteur est néfaste, alors pourquoi ne pas joindre nos efforts pour économiser l'énergie, préserver notre santé et protéger notre environnement !

La Ville de Longueuil demeure attentive aux préoccupations de sa population. C'est pourquoi elle poursuit ses efforts afin de lui assurer un environnement meilleur. Elle compte sur la coopération de tous ses citoyens et des automobilistes afin de limiter les émissions de GES et de polluants.

Les avantages de réduire la marche au ralenti

  • Pour mieux respirer et préserver la santé
  • Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et aider à atteindre les objectifs du protocole de Kyoto
  • Pour préserver l'environnement
  • Pour économiser de l'argent et du carburant
  • Pour réduire l'usure des moteurs

Vrai ou faux… découvrir les mythes

  1. La marche au ralenti… c'est bon pour le moteur.
    FAUX

    L'utilisation excessive de la marche au ralenti peut endommager les composantes du moteur, incluant les cylindres, les bougies d'allumage et le système d'échappement.

  2. Arrêter et redémarrer un moteur l'endommage et augmente la consommation d'essence.
    FAUX

    Les redémarrages fréquents ont peu d'impact sur le moteur. De plus, un moteur qui tourne au ralenti plus de 10 secondes consomme plus d'essence que le fait de couper le contact pour le redémarrer ensuite.

  3. Il faut chauffer le moteur avant de partir.
    FAUX

    En hiver, 30 secondes suffisent. En fait, rouler lentement sur les premiers 4 km est le meilleur moyen de chauffer le moteur d'un véhicule.

Les conséquences de la marche au ralenti

  • Un véhicule qui tourne au ralenti pollue 2 fois plus que lorsqu'il roule à 50 km/h.

  • L'exposition à la plupart des polluants qui émanent des automobiles est plus élevée à l'intérieur d'un véhicule qu'à l'extérieur.

  • Au cours d'une année, si les quelque 129 000 conducteurs qui circulent sur le territoire de Longueuil diminuaient de 5 minutes par jour leur marche au ralenti…

    • nous pourrions économiser :
      • 4,9 millions de litres de carburant;
      • 4,9 millions de dollars si l'essence coûtait 1 $/litre;
    • nous pourrions aussi réduire de près de 12 millions de kilogrammes les émissions de gaz à effet de serre (GES), ce qui équivaudrait :
      • à retirer plus de 8 486 véhicules de la circulation;
      • ou à planter 77 400 arbres pour absorber ces émissions de GES.

Longueuil et le virage vert

La Ville de Longueuil demeure attentive aux préoccupations de sa population, c'est pourquoi elle poursuit ses efforts afin de lui assurer un environnement meilleur. L'adoption d'un règlement régissant la marche au ralenti des véhicules à moteur est un premier pas en ce sens.

C'est grâce à une conscientisation collective qu'il sera possible de réduire les gaz à effet de serre. Ainsi, grâce à nos efforts, nous réaliserons non seulement des économies, mais nous préserverons aussi notre santé.

La Ville de Longueuil compte donc sur la coopération de tous ses citoyens et des automobilistes afin de limiter les effets néfastes de la marche au ralenti. La Ville de Longueuil a d'ailleurs déjà mis en œuvre différentes actions visant à sensibiliser autant ses employés que la population.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le règlement qui régit la marche au ralenti des véhicules.

Les mesures prises par la Ville de Longueuil s'inscrivent aussi dans le cadre d'un plan d'action pour lutter contre les changements climatiques implanté par le gouvernement du Québec. Pour en apprendre davantage sur le programme « Coupez le moteur », n'hésitez pas à consulter le site Internet du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs et celui de Ressources naturelles Canada.