Médiation culturelle

La Ville de Longueuil s'est démarquée au niveau de la médiation culturelle dans le cadre du Prix international CGLU – Ville de Mexico – Culture 21.

Ce concours récompense les villes qui se démarquent pour leur contribution à la culture comme dimension-clé des villes durables. Le jury a nommé la Ville de Longueuil comme bonne pratique et souhaite souligner la façon dont le projet de médiation culturelle assure l'accès à la culture à travers une solide composante sociale et éducative.

Dossier de Longueuil

La médiation culturelle consiste essentiellement, à faire coïncider l'offre culturelle vers les organismes communautaires et les quartiers défavorisés afin de susciter auprès des membres des organismes communautaires, un intérêt pour les arts et la culture. Le médiateur culturel est ainsi appelé à faire le lien entre ces différents univers. (Réf : programme de lutte contre l'exclusion sociale de Trois-Rivières).

Il ne s'agit pas seulement de donner accès à la culture, mais aussi de provoquer un réel échange entre des artistes professionnels engagés dans le déploiement d'une culture et les citoyens qui ne peuvent plus être simplement considérés comme spectateurs : le XXIe siècle est celui de l'interaction, de la participation, de l'inclusion. Le spectateur ne veut plus être passif face au « spectacle », il veut aussi, parfois, en faire partie. (Réf : Ville de Montréal).

La médiation culturelle est une stratégie d'intervention privilégiée par la Ville de Longueuil afin de favoriser l'accès de tous à la culture. La Ville de Longueuil a mis sur pied depuis de nombreuses années, plusieurs activités culturelles mettant en contact le milieu scolaire, les artistes professionnels et la population de Longueuil. Et plus récemment dans le cadre de l'entente de développement culturel.

Les objectifs de ces projets sont :

  • Créer des occasions de rencontre et d'échange entre les participants, les œuvres et les créateurs.
  • Améliorer la qualité de vie des citoyens.
  • Mettre en place des actions culturelles permettant le développement personnel des groupes ciblées.
  • Développer des partenariats structurants entre les organismes culturels et les organismes communautaires.

Projet Première impression

   

photo (voir bas de vignette pour détails

Geneviève Martel, Maison de la famille Parentr'aide, Hélène Poirier, Plein Sud, centre d'exposition en art actuel à Longueuil, Jocelyne Caron, maison Tremplin, Sylvie Pelletier, Plein Sud, Claire Lemay, Zocalo, atelier d'art et Catherine Vigneault, maison Tremplin.