Mieux connaître son territoire pour mieux le protéger La Ville de Longueuil procèdera à une étude de caractérisation de son territoire

Pour la première fois depuis 2005, la Ville de Longueuil mènera une vaste étude pour mettre à jour l'inventaire de ses sites fauniques, floristiques et de ses milieux humides.

L'agglomération de Longueuil avait procédé à un premier relevé de ce type en 2003. Et puis, en 2005, un plan de conservation des secteurs à protéger avait été élaboré par la Ville de Longueuil. Pour mener à bien un développement harmonieux et respectueux de son territoire, la Ville estime qu'il est maintenant temps de connaître sa valeur écologique véritable.

« Il faut actualiser toutes les données disponibles et, le cas échéant, agir en amont en identifiant les secteurs qui devraient être protégés. Cette étude permettra aussi de mieux distinguer ce qui a une valeur véritable au sens environnemental. C'est l'outil qui garantira à la population de Longueuil la protection appropriée des milieux humides et le recensement des sites fauniques et floristiques d'intérêt. C'est à la fois une responsabilité environnementale, mais également une opportunité de mise en valeur de ces actifs », soutient la mairesse Caroline St-Hilaire.

Cette étude sera réalisée dès le printemps prochain au terme d'un appel d'offres public et les résultats seront connus dans les mois suivants.