Longueuil célèbre aujourd’hui 355 ans d’existence

La Ville de Longueuil souligne ce mois-ci la date de son 355e anniversaire en dévoilant un pictogramme qui évoque son riche patrimoine remontant à 1657. Il met fièrement en valeur le fort de la seigneurie de Longueuil, un bâtiment érigé vers 1696 pour Charles Le Moyne et démoli en 1810. On retrouve aujourd'hui à cet emplacement la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue, à l'angle de la rue Saint-Charles et du chemin de Chambly.

« Les traces de notre héritage font partie de nous et définissent notre identité passée, actuelle et future. C'est à nous de les transmettre aux générations futures. Pour en assurer la pérennité, il faut protéger, conserver et mettre en valeur cet héritage. C'est l'une des raisons pour laquelle la Ville a adopté le mois dernier son premier Cadre de gestion du patrimoine architectural des sites du patrimoine. Cette mémoire de notre passé doit être riche et vivante au quotidien », soutient la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

Il y a 355 ans…
Les origines de Longueuil remontent à 1657 lorsque Charles Le Moyne se voit concéder une terre sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, face à l'île Sainte-Hélène. Il nomme sa Seigneurie Longueuil, en souvenir du village où naquit sa mère en Normandie. Les autorités coloniales agrandissent le territoire de la Seigneurie de Longueuil à trois reprises si bien, qu'en 1677, il correspond au territoire actuel de la Ville de Longueuil, avec ses arrondissements de Greenfield Park, de Saint-Hubert et du Vieux-Longueuil.

On peut retrouver d'autres détails captivants des 355 ans de Longueuil dans la section Histoire du site Internet longueuil.quebec.