La Ville de Longueuil inaugure l’œuvre restaurée Hommage à René Lévesque

La Ville de Longueuil a souligné le 25e anniversaire du décès de l'ancien premier ministre du Québec et député de Taillon en dévoilant aujourd'hui l'œuvre restaurée intitulée Hommage à René Lévesque, à la promenade René-Lévesque, située aux abords du fleuve Saint-Laurent, près de la pointe du Marigot.

Plusieurs députés, élus municipaux et membres de la Fondation René-Lévesque ont participé au dévoilement en présence de la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire. Le comédien Emmanuel Bilodeau, qui a interprété le rôle de l'ancien premier ministre dans la télésérie René, a agi à titre de maître de cérémonie. Les deux artistes longueuillois, Yvon Cozic et Monic Brassard, qui avaient à l'origine réalisé conjointement la sculpture-bassin, ont également pris part à la cérémonie.

« Nous ne rembourserons jamais René Lévesque de ce qu'il a fait pour nous car l'héritage que nous a laissé l'ancien premier ministre du Québec et député de Taillon, René Lévesque est inestimable pour Longueuil et pour la Rive-Sud. Le transport en commun, l'Hôpital Pierre-Boucher, le palais de justice, la réparation de notre réseau d'égout, l'assainissement des eaux usées avec le réseau de collecteurs et la station d'épuration, la revitalisation des berges et leur restitution aux populations des villes riveraines, l'échangeur Charles-LeMoyne, et plus encore, contribuent encore aujourd'hui à la qualité de vie de nos citoyens », a déclaré la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

L'œuvre Hommage à René Lévesque

Créée et inaugurée en 1988, cette œuvre avait été vandalisée et retirée des berges du fleuve en 2007. Pour souligner le 25e anniversaire du décès de l'ancien député de Taillon, la mairesse de Longueuil a demandé que l'on procède à sa restauration. Chaque partie de l'œuvre évoque un passage de la vie de ce politicien. On y retrouve, entre autres, deux bassins qui rappellent les rivières, l'eau et l'hydroélectricité, domaine dans lequel il s'est illustré. Deux blocs de granit, rose et noir, symbolisent le côté joyeux et lumineux ainsi que le côté sombre et acharné de sa personnalité. Le pliage, sur lequel est gravé un hommage à René Lévesque, évoque la feuille d'un journal et fait référence à sa carrière journalistique. L'ensemble de l'œuvre parle du dynamisme qu'a su transmettre M. Lévesque au peuple québécois.

photo (voir bas de vignette pour détails)

La mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, lors de l'inauguration de l'œuvre restaurée Hommage à René Lévesque, en compagnie (de gauche à droite) de Yves Duhaime, président du conseil d'administration de la Fondation René-Lévesque, et des artistes Yvon Cozic et Monic Brassard.

photo (voir bas de vignette pour détails)

Également, lors de cette inauguration, la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, était entourée (de gauche à droite) de Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Quebecor, Emmanuel Bilodeau, comédien, Yves Duhaime, de la Fondation René-Lévesque, Suzanne Lévesque, fille de René Lévesque, Yvon Cozic et Monic Brassard, artistes, ainsi que Jacques Finet, ancien maire de Longueuil sous René Lévesque.