Des quartiers revitalisés et plus humains dans les secteurs Laflèche et Le Moyne

La Ville de Longueuil a adopté aujourd'hui des programmes particuliers d'urbanisme (PPU) qui permettront la revitalisation des secteurs Laflèche et Le Moyne. Cette démarche permettra l'aménagement de quartiers conviviaux et durables afin d'améliorer la qualité de vie des résidents de ces secteurs.

Ces programmes particuliers d'urbanisme proposeront une offre résidentielle variée avec des espaces publics de qualité, un milieu animé avec des commerces de proximité. Ils permettront de consolider et de restructurer le tissu urbain par une optimisation des espaces sous-utilisés. Cette revitalisation permettra aussi de promouvoir les déplacements actifs avec le développement d'un réseau de pistes cyclables sécuritaires et efficaces et d'assurer des déplacements piétonniers plus conviviaux.

« Notre vision du développement de la Ville pour les années futures se reflète dans ces deux projets de revitalisation. Nous voulons créer des quartiers humains, conviviaux, qui innoveront en matière de vie urbaine. Nous avons élaboré cette revitalisation de concert avec les citoyens grâce à des comités locaux composés de citoyens et d'élus de ces secteurs, de représentants d'organismes communautaires et de professionnels de la Ville de Longueuil. Cette approche démontre que nous plaçons toujours le citoyen au cœur de sa ville », a soutenu Caroline St-Hilaire, mairesse de Longueuil.

Le PPU de Laflèche vise le secteur délimité par la Grande Allée et les rues Marie, Pine et Mance. L'accent sera donné à la Grande Allée et à ses liens avec le centre Pierre-et-Bernard-Lucas et le boulevard Édouard, ainsi qu'au réaménagement de l'îlot Marcado. Le PPU de Le Moyne vise quant à lui le secteur prioritaire d'intervention de la rue Saint-Louis, entre les rues Victoria et Saint-Georges, le site de l'ancien dépôt à neige usée et les entrées de ville des intersections des rues Saint-Louis et Victoria, Saint-Louis et Saint-Georges ainsi que Saint-Thomas et le boulevard Taschereau.