Bilan des 100 jours de Caroline St-Hilaire : Le changement promis déjà bien amorcé

La mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, est fière du travail accompli dans les 100 premiers jours de son mandat, malgré le fait qu'elle soit minoritaire au conseil de ville. « C'est avec la promesse du changement que j'ai été élue le 1er novembre dernier et ce changement, nous l'avons déjà amorcé », constate Caroline St Hilaire.

Que l'on parle de transparence, de participation citoyenne ou de leadership fort et assumé, le bilan de l'administration St-Hilaire est éloquent quant aux actions déjà mises en œuvre. La présentation d'un rapport complémentaire sur la situation financière de la Ville, la tenue des séances de la commission des finances devant public et l'adoption du budget à l'unanimité n'en sont que quelques exemples.

« Le rôle d'une mairesse est de faire face à la musique même quand la situation n'est pas plaisante, de le faire surtout quand la situation n'est pas plaisante », a déclaré Caroline St Hilaire, faisant écho au discours qu'elle tenait devant plus de 300 gens d'affaire lors du dîner de la Chambre de commerce et d'industrie de la Rive-Sud le 20 janvier dernier. « C'est par la transparence que le changement s'opérera au conseil de ville de Longueuil », a-t-elle ajouté.

Le dépôt de l'étude de Dessau portant sur le bruit à l'aéroport de Saint-Hubert lors de la première séance du conseil de ville et l'annonce de la tenue de consultations publiques pour trouver des solutions au problème du bruit sont encore un bel exemple que des actions concrètes sont prises.

Le retour de l'harmonie au sein de l'agglomération et ce, dès les premières rencontres des maires des villes liées, est une autre des preuves tangibles que Longueuil est enfin passée à autre chose qu'aux chicanes stériles du passé. Les maires de toutes les villes liées siègent maintenant autour de la même table chaque mois, ce qui leur permet d'aller de l'avant. Résultat : le budget 2010 de l'agglomération a été adopté à l'unanimité.

Leadership et représentation

« Mon rôle et mon devoir en tant que mairesse est aussi de représenter les citoyens qui m'ont élue sur toutes les tribunes où l'avenir de notre ville est en jeu pour m'assurer que Longueuil ait sa juste voix au chapitre et que les intérêts des Longueuillois soient protégés », a soutenu Caroline St Hilaire. Dès son arrivée au pouvoir, la mairesse de Longueuil a assumé ce leadership en prenant part à plusieurs rencontres avec les instances provinciales et municipales, discutant notamment de transparence dans l'octroi des contrats municipaux et de développement économique.

« 100 jours, c'est court pour faire un premier bilan, mais déjà, je suis convaincue que nous sommes sur la bonne voie; que la table est mise pour vous rendre à vous, citoyens de Longueuil, une Ville qui vous ressemble, une Ville dans laquelle vous vous reconnaîtrez, une Ville gérée par une administration en qui vous pourrez avoir pleinement confiance », a conclu la mairesse St-Hilaire.