Longueuil nomme Pierre Gravel protecteur du citoyen

Le Bureau du protecteur du citoyen de la Ville de Longueuil verra le jour en mars 2011. Le conseil de ville vient d'en autoriser les règles de constitution et de fonctionnement. Il a également désigné le conseiller à l'éthique Pierre Gravel comme protecteur du citoyen.

« Dans un contexte où la population exige plus que jamais un comportement irréprochable des élus qui la gouvernent, la création d'un Bureau du protecteur du citoyen à Longueuil représente une avancée significative et prometteuse pour la démocratie et la défense des intérêts des citoyens. La nomination de Pierre Gravel comme protecteur du citoyen est un choix logique puisqu'il agit déjà à titre de conseiller à l'éthique. Son intégrité et sa crédibilité ne font aucun doute pour répondre adéquatement à toutes les préoccupations en matière d'éthique », a mentionné la mairesse, Caroline St-Hilaire.

Le Bureau du protecteur du citoyen pourra intervenir et enquêter s'il estime qu'un citoyen a été lésé ou traité de façon inéquitable. De plus, il pourra agir comme médiateur auprès des services administratifs et exiger les correctifs nécessaires, et ce, même s'il n'a pas force de loi.

Le protecteur du citoyen ne pourra pas intervenir dans les différends d'ordre privé entre citoyens ni en matière de réclamations en dommages et intérêts contre la Ville. Son mandat ne couvrira pas non plus les enquêtes sur les décisions par les différents conseils et commissions.

Rappelons que monsieur Pierre Gravel est le conseiller à l'éthique de la Ville de Longueuil depuis 2004. Auparavant, il était journaliste et éditorialiste au quotidien La Presse. Il est bien connu pour ses nombreux écrits sur l'éthique dans les administrations publiques. Depuis 2006, monsieur Gravel recommande annuellement la nomination d'un protecteur du citoyen dans son rapport annuel. En avril dernier, l'Administration St-Hilaire avait annoncé la création d'un ombudsman à Longueuil.