Service de police et Service de sécurité incendie — Rapports d’activité 2009 : diminution de la criminalité et réduction de la valeur des pertes en incendie

Les rapports d'activité 2009 du Service de police et du Service de sécurité incendie de l'agglomération de Longueuil, déposés lors de la séance du conseil d'agglomération du 15 juillet dernier, démontrent de nouveau que les efforts consacrés par le personnel ont eu des répercussions positives, et ce, pour une septième année consécutive.

Ainsi, le rapport du Service de police indique une baisse de 7 % de la criminalité par rapport à 2008 et celui du Service de sécurité incendie souligne, entre autres, une réduction de la valeur des pertes en incendie, et ce, pour l'ensemble du territoire de l'agglomération.

« La sécurité des citoyennes et des citoyens est pour nous une priorité et c'est avec satisfaction que j'ai pris connaissance des résultats positifs de ces rapports. J'en profite d'ailleurs pour remercier tout le personnel du Service de police et du Service de sécurité incendie qui, quotidiennement, met tout en œuvre pour le bien-être de la population », a déclaré la mairesse et présidente de l'agglomération de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

Baisse de 7 % de la criminalité

Les crimes contre la personne ont baissé de 1,8 %, passant de 3 420 en 2008 à 3 359 en 2009, soit 61 crimes de moins. À l'instar de l'an dernier, plusieurs types de crimes violents sont en décroissance, comme les vols qualifiés dans les commerces (- 29 %), les agressions sexuelles (- 17,3 %) et les agressions armées (- 10,6 %).

Une autre baisse, de 8,4 %, est constatée dans la catégorie des crimes contre la propriété. Au nombre de 15 848 en 2008, ils totalisent 14 519 en 2009, sans oublier que certains délits, tels que les introductions par effraction et les vols de véhicules subissent une baisse depuis quelques années et suivent de nouveau cette voie en 2009.

« En 2009, le Service de police a poursuivi son objectif de travailler à améliorer la qualité de ses services, en favorisant les partenariats et le rapprochement avec la communauté. La consolidation de plusieurs projets instaurés en 2008, tels que le projet Mobilis et le programme Parc-à-l'œil ainsi que les actions quotidiennes de nos policières et policiers afin d'améliorer la qualité de vie et le sentiment de sécurité de nos citoyens, ne sont sûrement pas étrangers à la baisse de la criminalité », a mentionné le directeur du Service de police, Marc St-Laurent.

Réduction de la valeur des pertes en incendie

Malgré le fait que 240 incendies de bâtiments ont eu lieu en 2009, comparativement à 220 en 2008, la valeur des pertes en incendie a diminué de 2 202 735 $, passant de 18 044 294 $ en 2008 à 15 841 559 en 2009.

Une statistique fort encourageante démontre aussi que les actions de prévention et d'éducation du Service de sécurité incendie portent fruits. Il s'agit du nombre d'appels qui a été moindre en 2009, en passant de 7 745 à 6 892; signe que les gens sont plus vigilants.

« Réduire de façon significative les préjudices attribuables à l'incendie et adopter des approches préventives grâce à l'optimisation de toutes nos ressources, voilà les défis que le Service de sécurité incendie a relevé en 2009, et ce, afin d'offrir aux citoyens des services à la hauteur de leurs attentes en matière de sécurité », a souligné le directeur du Service de sécurité incendie, Jean-Pierre Lacombe.