La Ville de Longueuil reçoit un prix Léonard pour son projet d’ingénierie de la bibliothèque Raymond-Lévesque

La Ville de Longueuil et l'équipe de génie-conseil de SNC-Lavalin ont reçu un prix Léonard pour le projet de la bibliothèque Raymond Lévesque, dans la catégorie Bâtiment Structure, lors de la 9e édition des Grands Prix du génie-conseil québécois de l'Association des ingénieurs-conseils du Québec (AICQ).

« C'est avec fierté que la Ville de Longueuil a reçu ce prix qui reconnaît la qualité structurale de ce grand projet et surtout les efforts de ceux qui ont permis de faire de la bibliothèque Raymond-Lévesque un exemple à suivre en matière d'ingénierie et de développement durable. Je tiens à remercier toute l'équipe de SNC-Lavalin et de la Direction du génie de la Ville de Longueuil pour l'excellent travail accompli et pour leur grand professionnalisme », a déclaré la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

Le projet de la bibliothèque Raymond-Lévesque s'est, entre autres, démarqué grâce à sa charpente d'acier, dont les inclinaisons multiples mettent en évidence l'aménagement de l'atrium central. Cette structure est un élément clé du concept intégré et durable de la bibliothèque qui valorise les éléments de la nature : le vent, le soleil et la pluie.

Avec sa superficie de 4 000 m² pouvant accueillir une impressionnante collection de volumes et son toit vert, ce joyau structural contribue à encourager le développement de la culture, tout en respectant les principes du développement durable.

Tenue sur le thème « Créateur d'équilibre : le génie-conseil québécois partenaire de notre qualité de vie », la soirée des Grands Prix du génie-conseil québécois de l'AICQ, qui a eu lieu le 31 mars dernier au Centre des sciences de Montréal, visait à reconnaître le travail des maîtres d'œuvre et des firmes de génie-conseil dont les projets représentaient des modèles, en termes de conception, de réalisation et de développement durable.

À cette occasion, des prix Léonards ont été décernés dans 10 catégories. Trente-huit projets avaient été au préalable présentés au jury, qui était composé de gestionnaires de haut niveau, d'ingénieurs et d'architectes québécois.