Programme triennal des immobilisations 2011-2012-2013 : priorité au réseau routier

Le programme triennal des immobilisations (PTI) pour 2011-2012 et 2013 prévoit des travaux totalisant 283 M$. Ce programme triennal, le premier véritablement élaboré par la mairesse Caroline St-Hilaire, introduit un nouveau modèle de planification des travaux et de gestion financière.

Par le passé, l'administration dressait la liste des projets à réaliser et voyait ultérieurement à assurer son financement. Des ratés sont toutefois survenus en 2009. Dorénavant, le choix des projets retenus tiendra compte de la capacité de payer des citoyens et des impacts sur la dette de la Ville. Cette façon de faire permet un programme triennal plus précis et respectueux du cadre financier de la Ville.

Par exemple, un ajustement du PTI 2011-2012-2013 a permis de réduire de pas moins de 5,8 M$ la charge prévue au service de la dette. Cette économie contribuera à l'atteinte de la marge de manœuvre de 15 M$ prévue au plan d'action budgétaire adopté en décembre 2010.

Priorité au réseau routier

À la lumière des consultations publiques sur l'état des infrastructures municipales, la Ville met dans son PTI la priorité sur des travaux de réfection du réseau routier. « Les citoyens nous ont manifesté l'importance à leurs yeux de corriger le sous-financement des infrastructures et de mettre l'accent sur la réfection de nos voies de circulation. Près de la moitié des nouveaux projets prévus cette année au PTI vise la réfection des routes », précise Sylvie Parent, membre du comité exécutif responsable des finances et présidente de la consultation publique sur les infrastructures.

Dans son PTI, la Ville de Longueuil s'attardera notamment aux projets majeurs de réfection, dont le financement est lié au programme de subvention des gouvernements fédéral et provincial. Grâce à ce financement, la Ville de Longueuil procède déjà à de nombreux travaux sur l'ensemble du territoire, entre autres, sur la montée Saint-Hubert (6,1 M$), sur le chemin de Chambly (4,6 M$), et sur la Grande Allée (1,1 M$).

À noter que la priorité accordée aux projets reliés aux années 2012-2013 sera précisée à l'automne, au terme des consultations prébudgétaires et à la lumière des résultats des consultations sur l'état des infrastructures.