Hommage à Michel Chartrand à Longueuil : Dévoilement du projet de l’œuvre La force ouvrière du sculpteur-peintre Armand Vaillancourt

La mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, et le sculpteur-peintre Armand Vaillancourt ont dévoilé aujourd'hui le projet de l'œuvre La force ouvrière, en compagnie du président de la CSN, Jacques Létourneau, de la comédienne et porte-parole, Geneviève Rioux, et de nombreux invités.

Cette œuvre monumentale rendra hommage au syndicaliste Michel Chartrand et sera érigée dans le parc portant le nom de ce défenseur de la justice sociale au Québec. Construite d'acier, cette œuvre colossale et captivante illustrera la puissance de la solidarité syndicale, la force de la mise en commun des ressources et la force ouvrière. Conçue pour tous les Longueuillois, elle sera accessible en toute saison et représentera un point d'intérêt important. Longueuil s'inscrira ainsi dans la lignée des grandes villes qui mettent en valeur le génie créatif des artistes dans leurs parcs publics.

« Au cours de sa vie, Michel Chartrand n'a laissé personne indifférent. À son image, cette œuvre monumentale alimentera bien des discussions, par sa beauté, par son envergure et par son impact. C'est tout à fait à l'image de l'homme. Elle sera surtout à la hauteur de l'homme et de ses convictions. Ce sera, comme l'homme, une œuvre monumentale, colossale et captivante », soutient la mairesse de Longueuil Caroline St-Hilaire.

Pour sa part, le sculpteur Armand Vaillancourt déclare : « Ce que je veux, c'est qu'on fasse un monument à la classe ouvrière en mémoire de Michel Chartrand pour qu'il nous serve d'exemple de connaissance et surtout de courage pour sauver ce qu'il nous reste à sauver et grandir avec une nouvelle semence. La force ouvrière, ce sont des gens qui collaborent à la réussite d'un peuple, d'un pays en devenir. C'est nous tous. »

Le président de la CSN, Jacques Létourneau, dont la centrale syndicale s'associe à la campagne de financement pour cette œuvre, affirme que « La fidélité de Michel Chartrand à l'endroit des travailleuses et des travailleurs ne s'est jamais démentie sur la longueur d'une vie. Et cette vie fut bien remplie. On doit à Michel Chartrand d'avoir mis au premier plan des combats syndicaux, de manière dramatique, les questions de santé et de sécurité au travail. Il en avait fait le combat de sa vie et de ce point de vue, la société québécoise lui doit beaucoup ».

En septembre 2010, la Ville de Longueuil a souligné la dénomination officielle du parc Michel-Chartrand, anciennement nommé Parc régional, afin de rendre un hommage posthume à cet humaniste et syndicaliste. Le choix de l'emplacement de cette sculpture d'Armand Vaillancourt est donc tout indiqué. Notons que d'autres grandes villes réservent une place de choix à l'art public, par exemple, à Montréal, L'Homme d'Alexander Calder, au parc Jean-Drapeau, qui est l'une des sculptures les plus visitées de Montréal.

Photo (voir bas de vignette pour détails)

(De gauche à droite) La mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, en compagnie du sculpteur-peintre Armand Vaillancourt et de la comédienne et porte-parole Geneviève Rioux.