Étude de faisabilité pour une nouvelle piscine intérieure dans les secteurs des arrondissements de Saint-Hubert et de Greenfield Park

Dans la foulée du volet « Ville en santé » de son Plan stratégique de développement durable, la Ville de Longueuil étudiera les façons de bonifier son offre de services aux citoyens par l'aménagement d'une nouvelle piscine intérieure dans les arrondissements du Vieux-Longueuil (secteur LeMoyne), de Saint-Hubert (secteur Laflèche) et de Greenfield Park.

On compte présentement cinq piscines intérieures sur le territoire de Longueuil : Olympia dans le Vieux-Longueuil et Rosanne-Laflamme dans Saint-Hubert qui appartiennent à la Ville; Bel-Essor et Jacques-Ouellette, deux petites piscines de la Commission scolaire Marie-Victorin; et la piscine du Centre sportif Montpetit qui est accessible aux citoyens. Cela représente une piscine intérieure par tranche de 60 000 habitants. Au sein de l'agglomération de Longueuil, ce ratio est plutôt d'une piscine intérieure par tranche de 40 000 habitants. En tenant compte de la répartition des piscines sur le territoire de Longueuil, le ratio dans les arrondissements de Saint-Hubert et de Greenfield Park se trouve au-dessous de la moyenne.

« Cette étude nous permettra d'identifier les solutions pour donner un meilleur accès aux citoyens, tout au long de l'année, à des piscines intérieures. La consolidation et le développement des infrastructures sportives répondent à la vision de notre Plan stratégique de développement durable, qui vise à faire de Longueuil une ville en santé. Investir dans nos installations sportives, c'est investir dans la santé des citoyens. Cela s'ajoute à tous les efforts reliés à la tenue de la 49e Finale des Jeux du Québec ici à l'été 2014 », explique la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

Seules les piscines des centres sportifs Rosanne-Laflamme et Montpetit disposent de gradins, ce qui limite la tenue d'événements de nage synchronisée ou de plongeon par exemple. Le manque de disponibilité des équipements actuels limite aussi les cours d'aérobie ou d'aqua-spinning. La réalisation de cette étude sera confiée à une firme spécialisée qui devra faire état de ses recommandations en 2014.