Un nouveau contrat de travail pour les pompiers de l’agglomération de Longueuil

Le conseil d'agglomération de Longueuil a adopté aujourd'hui en assemblée extraordinaire le nouveau contrat de travail des pompiers du Service de sécurité incendie de l'agglomération de Longueuil (SSIAL). La nouvelle convention collective d'une durée de 8 ans assurera une grande stabilité dans les relations de travail entre l'Agglomération et ses pompiers. Ces derniers ont appuyé l'entente dans une proportion de 91 %, le 25 septembre dernier.

Le règlement financier s'est conclu à deux niveaux, soit selon le cadre financier de base des négociations, établi à 2,2 % d'augmentation annuelle, et selon le principe de situer les salaires dans la moyenne du marché, qui résulte en un ajustement de salaire complémentaire de 4 % sur une période de 8 ans. Globalement, l'entente représente une augmentation du coût de la convention de 2,85 % par année sur la durée du nouveau contrat de travail.

De plus, des aménagements visant à faciliter la gestion des équipes de travail et la formation des pompiers ont aussi été introduits dans l'entente. Ceux-ci représentent des économies annuelles récurrentes de 80 000 $.

« L'entente intervenue avec le syndicat des pompiers offrira aux sapeurs de l'agglomération des conditions salariales comparables aux autres grandes villes tout en respectant la capacité de payer des citoyens. Les efforts soutenus investis dans ces négociations au cours des deux dernières années ont porté fruit. Au nom de mes collègues, je tiens à saluer le travail de tous les intervenants qui ont participé aux discussions entourant ce nouveau contrat de travail », a déclaré Caroline St-Hilaire, mairesse de Longueuil et présidente de l'Agglomération.

Ajustement du régime de retraite
Dans un souci d'équité interne, tous les pompiers profiteront d'un rehaussement du plafond des rentes prévu dans leur régime de retraite. Les coûts non récurrents associés à cette mesure, soit 1 M$, seront assumés en totalité par les employés, tandis que les coûts annuels récurrents de 120 000 $ seront partagés à parts égales entre les salariés et l'employeur.

Rétention des pompiers temporaires
Afin de favoriser la rétention des pompiers temporaires, ceux-ci bénéficieront pour leur part de l'introduction d'une progression salariale et d'une protection d'assurance maladie et d'assurance vie. Par ailleurs, certaines mesures incitatives sont mises en place, dont une allocation de bonne forme physique de 250 $ par année offerte à tous les pompiers réguliers.

Photo (voir bas de vignette pour détails)

(Rangée du haut, de gauche à droite) Jean Martel, maire de Boucherville, Philippe Brunet, maire de Saint-Lambert, Claude Benjamin, maire de Saint-Bruno-de-Montarville, Serge Séguin, conseiller municipal de Brossard, (rangée du bas, de gauche à droite) David St-Jean, président de l’Association des pompiers et pompières de l’agglomération de Longueuil, Caroline St-Hilaire, mairesse de Longueuil et présidente de l'Agglomération, et Jean Melançon, directeur par intérim du Service de sécurité incendie de l'agglomération de Longueuil, lors de la signature du nouveau contrat de travail des pompiers de l'agglomération de Longueuil.