Un tronçon de la route 132 nommé en mémoire de René Lévesque

Successivement journaliste, député et premier ministre du Québec, René Lévesque a su s'imposer comme une figure marquante de son époque. Afin de lui rendre hommage, la Commission de toponymie du Québec donnera son nom à un tronçon de la route 132 traversant Longueuil. Cette démarche, soutenue par la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, est initiée par la Société historique et culturelle du Marigot.

« Homme de courage et de conviction, René Lévesque a été l'un des artisans du Québec moderne et ouvert que l'on connaît aujourd'hui. Les Longueuilloises et les Longueuillois peuvent aussi le remercier pour sa contribution au développement de notre ville, qu'il a représentée durant de nombreuses années à l'Assemblée nationale. À Longueuil, en sa mémoire nous avons la promenade René-Lévesque, la nomination de cette partie de la route 132 est une marque supplémentaire de la reconnaissance que lui porte le Québec. Je tiens également à remercier la Société historique et culturelle du Marigot de son initiative et d'avoir porté ce dossier jusqu'à son aboutissement », a souligné la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

« Le processus a été long, mais rigoureux et cela valait la peine d'être patient. Il n'y a pas de doute que M. René Lévesque mérite une reconnaissance nationale », a ajouté Michel Pratt, président de la Société historique et culturelle du Marigot.

Élu député de la circonscription de Taillon à Longueuil lors des élections provinciales de 1976, René Lévesque est devenu le 23e premier ministre du Québec. Réélu lors des élections suivantes, son mandat à la tête du Québec aura duré en tout plus de huit ans.

Au mois de novembre 2012, le Québec soulignait de différentes façons le 25e anniversaire du décès de celui qui fût premier ministre du Québec de 1976 à 1985. C'est d'ailleurs à cette occasion que la Ville de Longueuil a restauré l'œuvre intitulée Hommage à René Lévesque, à la promenade René-Lévesque, située aux abords du fleuve Saint-Laurent, près de la pointe du Marigot.