La Ville de Longueuil honore la mémoire de Nelson Mandela

L'annonce du décès de Nelson Mandela, hier, a été accueillie avec émotion dans le monde entier. Afin d'honorer la mémoire de cet homme d'exception et héros de la lutte anti-apartheid, la Ville de Longueuil mettra les drapeaux de l'hôtel de ville et des bureaux d'arrondissement du Vieux-Longueuil et de Greenfield Park en berne.

« Nous pleurons aujourd'hui la disparition de l'un des plus grands défenseurs de la liberté que le monde ait connu. Mais les légendes ne meurent jamais. La voie que Nelson Mandela a tracée pour nous restera pour toujours illuminée et nous guidera sur le chemin qui mène vers l'égalité et la paix universelle », a déclaré Caroline St-Hilaire, mairesse de Longueuil.

En 1944, Nelson Mandela, jeune étudiant en droit, rejoint le Congrès national africain. Farouche opposant aux lois ségrégationnistes de son pays, il passera 27 ans dans les prisons sud-africaines sans jamais renoncer à ses convictions. Libéré le 11 février 1990, il devint le premier président noir d'Afrique du Sud en 1994 et s'emploiera dès lors à favoriser la réconciliation nationale. Son combat contre le régime injuste de l'apartheid fut reconnu par un prix Nobel de la Paix en 1993, reçu conjointement avec Frederik De Klerk, président sud-africain de l'époque.

Les drapeaux de l'hôtel de ville et des bureaux d'arrondissement du Vieux-Longueuil et de Greenfield Park seront de nouveau mis en berne le dimanche 15 décembre, jour des funérailles de l'ancien chef d'État sud-africain.