La présidente du Caucus des grandes villes de l’UMQ, Caroline St-Hilaire, réclame l’adoption de la Charte des municipalités dès cette année

À la suite de la rencontre de l'assemblée générale annuelle du Caucus des grandes villes tenue dans le cadre des Assises de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) à Gatineau, le caucus a réclamé unanimement l'adoption de la Charte des municipalités d'ici à la fin de 2014.

Le Caucus des grandes villes réitère la nécessité que le gouvernement du Québec donne suite aux engagements contenus dans le Livre blanc sur l'avenir des municipalités, soit l'adoption d'une Charte des municipalités, un nouveau pacte fiscal et financier pour les villes et une loi-cadre dans le dossier des régimes de retraite.

« Comme partenaire de création de la richesse, les villes ont besoin d'outils modernes pour assumer leurs responsabilités et répondre aux besoins des citoyens. Nous faisons appel au gouvernement du Québec en ce sens », a déclaré la mairesse de Longueuil et présidente du Caucus des grandes villes de l'UMQ, madame Caroline St-Hilaire.

« Le temps est aussi venu de revoir la relation qui unit les villes au gouvernement. Les villes sont des gouvernements de proximité; elles en assument les responsabilités sans toutefois être considérées comme tels. Le gouvernement doit reconnaître l'importance des rôles et responsabilités des villes en modifiant la législation qui les encadre. Nous nous attendons à un engagement du gouvernement en ce sens d'ici à la fin de l'année », ajoute madame St-Hilaire.

Le financement des régimes de retraite est une priorité du Caucus des grandes villes. Actuellement, le déficit actuariel des municipalités québécoises atteint 4 G$ et, évidemment, les grandes villes sont particulièrement touchées.

« Nous réitérons la nécessité que le gouvernement intervienne en déposant dès cet automne une loi-cadre tant pour assurer la pérennité des régimes de retraite des employés municipaux que pour réduire le fardeau que leur financement représente pour les citoyens », explique la présidente du caucus.

Dans le cadre de son assemblée, le Caucus des grandes villes a également salué le travail du président ex-officio de l'UMQ, monsieur Eric Forest, pour son apport au monde municipal et souhaite la bienvenue à la nouvelle présidente et mairesse de Sainte-Julie, madame Suzanne Roy.

« Madame Roy est une femme d'expérience et de consensus qui connaît bien les enjeux du monde municipal. Elle n'est que la deuxième présidente de l'histoire de l'UMQ et nous espérons que son élection inspirera encore plus de femmes à s'impliquer en politique municipale. Nous lui souhaitons la bienvenue à la présidence de l'UMQ et un excellent mandat », a conclu Caroline St-Hilaire.

Le Caucus des grandes villes de l'UMQ est constitué des dix municipalités ayant 100 000 citoyens et plus.

Source : Union des municipalités du Québec