SLR sur le pont Champlain - La CMM demande au gouvernement de respecter la volonté du Grand Montréal

Le comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal a adopté, lors de sa séance de ce matin, une résolution demandant au gouvernement du Québec de maintenir le choix de construire un système léger sur rail (SLR) sur le futur pont Champlain. Ce SLR devrait entrer en service le plus tôt possible.

Pour le maire de Montréal et président de la Communauté, monsieur Denis Coderre, il existe un consensus fort parmi les décideurs du Grand Montréal en faveur du SLR : « Il ne faut pas revenir en arrière. Tous les élus du Grand Montréal sont d'accord avec le SLR, a-t-il tenu à rappeler. On est rationnel et responsable. On a déjà réalisé pour plus de 20 M$ d'études et d'analyses pour retenir le SLR. Toutes ces études démontrent que le SLR nous donne le meilleur retour sur l'investissement tant du point de vue économique, social qu'environnemental. Il faut maintenant s'attaquer au financement du projet ».

La mairesse de Longueuil et vice-présidente du comité exécutif de la Communauté, madame Caroline St-Hilaire a pour sa part insisté pour que le gouvernement aille de l'avant avec la construction du SLR : « Le système de voies réservées à contresens pour autobus, une solution qui devait être temporaire lors de son implantation, est toujours en place 35 ans plus tard. Ce système a atteint ses limites et ne répond plus à la demande qui est grandissante. Le SLR est attendu depuis plus de 20 ans. Nous devons offrir une alternative moderne à la population qui a assez attendu ».

Le maire de Candiac et représentant des municipalités de la couronne Sud au comité exécutif de la Communauté, monsieur Normand Dyotte, a pour sa part insisté pour que le futur SLR se réalise dans le cadre d'une planification à long terme tenant compte des autres infrastructures de transport collectif : « La construction d'un SLR est une occasion à saisir pour que notre population ait une véritable alternative à l'automobile qui lui permette de circuler rapidement entre la couronne Sud et l'île de Montréal. Il faut donc que le futur SLR s'intègre aussi aux autres infrastructures de transport actuelles et futures ».

Créée le 1er janvier 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, soit 3,8 millions de personnes réparties sur plus de 4 360 km carrés. La Communauté exerce des compétences dans les domaines de l'aménagement du territoire, du développement économique, logement social, du transport en commun et de l'environnement.