Cessation de la livraison postale à domicile : la Ville de Longueuil s’oppose à la décision de Postes Canada

Les élus de la Ville Longueuil ont exprimé aujourd'hui leur opposition à la volonté de Postes Canada de cesser la distribution du courrier à domicile. Par voie de résolution, ils ont demandé à Postes Canada de revenir sur cette décision qui privera les citoyens d'un service essentiel, tout en créant un défi d'aménagement dans l'espace public.

Quelque 5000 adresses résidentielles et 86 adresses commerciales dans l'arrondissement de Greenfield Park seront affectées dès 2015 par la coupure du service postal. Cette mesure sera par la suite étendue aux arrondissements du Vieux-Longueuil et de Saint-Hubert. L'implantation de boîtes postales communautaires, solution de rechange proposée par Postes Canada, pourrait se révéler difficile dans les milieux densément peuplés, où aucun espace ne leur a été prévu.

« L'abandon de la livraison postale à domicile pénalisera l'ensemble de la population, mais encore plus les aînés et les personnes à mobilité réduite. Cette décision prise sans consultation préalable survient de plus alors que le monde municipal déploie d'importants efforts pour s'adapter au vieillissement de la population et pour offrir des services accessibles à tous. Nous continuerons à suivre l'évolution de la situation de près et à défendre avec vigueur les intérêts des citoyens », a déclaré la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

Une copie de cette résolution sera acheminée aux députés fédéraux dont la circonscription est située dans la Ville de Longueuil, au président-directeur général de Postes Canada ainsi qu'à la ministre responsable de la Société canadienne des postes.