Rapport des activités 2013 du Service de police de l’agglomération de Longueuil : 4e baisse consécutive du taux de criminalité

L'agglomération de Longueuil a rendu public aujourd'hui le rapport des activités 2013 du Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL). En matière de criminalité, l'agglomération a connu une baisse de plus de 8 % du taux de criminalité sur son territoire. Cette diminution de la criminalité est conjuguée à une amélioration du taux de résolution des crimes passant de 39,1 % à 40,1 % en 2013.

Ces statistiques témoignent de l'environnement sécuritaire de notre agglomération et reflètent la qualité des services rendus par l'ensemble des policières et des policiers qui assurent la protection des citoyens. On note par ailleurs une forte diminution de 20 % du nombre total d'accidents de la circulation comparativement à 2012, passant de 5 161 à 4 114.

« Ce rapport des activités 2013 du SPAL confirme que nos efforts en matière de sécurité publique ont permis de rendre notre agglomération plus sécuritaire. Pour une quatrième année consécutive, le taux de criminalité a reculé sur notre territoire. Il faut saluer les policières et les policiers du SPAL pour leur dévouement et leur sens du devoir », a indiqué la mairesse de Longueuil Caroline St-Hilaire.

Escouade régionale mixte
En 2013, le gouvernement du Canada cessait de financer le SPAL par le biais du fonds de recrutement policier. Ce programme avait permis la création de l'escouade mixte Gangs de rue de la Montérégie, une division qui, depuis 2008, avait mené à l'arrestation de 255 personnes en plus de saisir des stupéfiants pour une valeur de 8 M$.

Les élus de l'agglomération ont soutenu le SPAL dans la mise sur pied de sa propre escouade de lutte au crime organisé. Depuis le 16 septembre dernier, l'Escouade régionale mixte (ÉRM) de Longueuil a pris la relève et dispose d'un mandat élargi afin de surveiller attentivement les phénomènes liés aux gangs de rues, la prostitution et les stupéfiants.

« La création de l'ÉRM de Longueuil permettra au SPAL de maintenir son développement et son expertise en matière de criminalité organisée, contribuant à assurer des milieux de vie sécuritaires, à offrir des services de grande qualité, notamment auprès des victimes, ainsi que de poursuivre la consolidation de nos liens avec nos partenaires », a ajouté Denis Desroches, directeur du Service de police de l'agglomération de Longueuil.

Par ailleurs, le SPAL a poursuivi ses opérations afin de maintenir une approche de proximité avec les citoyens, notamment avec le projet ambassadeurs qui fait de la prévention auprès des adolescents et le maintien de la patrouille cycliste qui permet un rapprochement avec les citoyens qui fréquentent les parcs et les pistes cyclables de l'agglomération de Longueuil.

À propos de l'agglomération de Longueuil
L'agglomération de Longueuil compte plus de 410 000 habitants, et comprend les villes de Longueuil, Boucherville, Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert. Le conseil d'agglomération exerce ses compétences notamment dans les matières suivantes : les services de sécurité publique; la cour municipale; le transport collectif; le traitement des eaux; l'évaluation municipale; l'élimination et le recyclage des matières résiduelles; le logement social.