Diminution du nombre de conseillers municipaux — Les députés de l’Assemblée nationale adoptent le projet de loi 30

La mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, se réjouit de l'adoption hier par les députés de l'Assemblée nationale du projet de loi no 30, projet de loi omnibus municipal, qui autorise notamment la réduction du nombre de conseillers municipaux à Longueuil.

« Je salue le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, Laurent Lessard, ainsi que l'ensemble des députés de l'Assemblée nationale pour avoir donné suite hier à notre projet qui permet de rétablir l'équité entre les arrondissements, les districts et les citoyens. Ce changement permettra également de protéger le caractère linguistique actuel de Greenfield Park, tel que prévu dans la Charte de la langue française », a déclaré la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

Le projet de loi no 30 modifie la Charte de Longueuil en diminuant le nombre de conseillers municipaux de 26 à 15. Cette modification permet au greffier municipal d'entamer le processus de redécoupage de la carte électorale afin qu'elle soit adoptée en séance du conseil de ville avant le 1er juin 2012, en prévision des prochaines élections municipales en 2013.

Rappelons que la diminution du nombre de conseillers municipaux prévoit faire passer le nombre de conseillers de 15 à 9 dans l'arrondissement du Vieux-Longueuil et de 8 à 5 dans l'arrondissement de Saint-Hubert. À Greenfield Park, les électeurs désigneront 3 conseillers pour siéger au conseil d'arrondissement et un d'entre eux siégera au conseil de ville.