Démolition du 226-228 rue Grant — La mairesse déplore cet acte illégal

La mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, déplore la démolition, tôt ce matin, de la maison du 226-228, rue Grant, dans le Vieux-Longueuil.

« Le propriétaire de cette bâtisse historique a contrevenu à la loi sur les sites du patrimoine en procédant à des travaux sans permis et en permettant la démolition de l'immeuble en catimini. C'est une démarche odieuse et grotesque et nous allons prendre tous les moyens juridiques pour punir ce geste de façon exemplaire. Dans notre société de droit, on ne règle pas des différends en se faisant justice soi-même », a déclaré la mairesse en constatant l'état de la maison sur les lieux.

« Cela fait maintenant plus de 20 ans que la Ville de Longueuil s'est dotée d'un site du patrimoine afin de protéger son patrimoine bâti. Récemment, nous avions mandaté notre comité consultatif sur la protection des biens culturels afin qu'il soumette une politique en vue de resserrer la gestion de notre patrimoine. Cet acte vient nous convaincre de l'urgence d'agir afin de protéger avec plus de vigueur notre patrimoine », a déclaré Sylvie Parent, présidente du comité consultatif sur la protection des biens culturels.

Rappelons que le comité sur la protection des biens culturels, en collaboration avec Héritage Montréal, doit présenter, en juin, une politique de gestion des biens patrimoniaux afin de déterminer des balises pour assurer une bonne gestion et protéger le patrimoine bâti de Longueuil. Cette politique aurait notamment permis d'évaluer la maison du 226-228, rue Grant.