La Ville de Longueuil demande des modifications au projet immobilier du 770, rue Saint-Charles Ouest

La Ville de Longueuil a demandé au promoteur du projet immobilier du 770, rue Saint-Charles Ouest de revoir certains des paramètres de sa proposition afin que soient considérés les commentaires exprimés par les résidents du secteur lors d'une soirée d'information publique mardi soir dernier. Le projet avait été présenté aux citoyens en raison d'une dérogation mineure.

L'immeuble serait érigé à l'intersection des rues Saint-Charles Ouest et Gardenville, qui est l'une des principales entrées de la Ville. Il serait situé au point de rencontre du secteur d'affaires de la Place Charles-Le Moyne, de l'artère commerciale qu'est la rue Saint-Charles et à l'extrémité ouest du quartier patrimonial de Longueuil.

Changements souhaités

La Ville a fait savoir au promoteur qu'elle souhaitait qu'il procède à des modifications majeures de son projet immobilier :

  • que l'entrée du garage souterrain prévue sur la rue Gardenville soit déplacée pour éviter une augmentation du flot de circulation sur cette artère;
  • que les volumes de l'immeuble soient révisés de manière à ce que la hauteur totale soit sensiblement abaissée sur la façade donnant sur la rue Gardenville;
  • que les revêtements proposés soient revus pour mieux s'harmoniser à l'architecture du secteur.

Délai au promoteur

Le promoteur s'est ouvert à considérer des modifications à son projet, mais souhaite pour se faire disposer d'un délai afin de formuler une nouvelle proposition. Le dossier, qui devait être discuté lors du conseil d'arrondissement du Vieux-Longueuil le 2 octobre prochain, ne figurera donc pas à l'ordre du jour de cette séance.

Il reviendra au conseil d'arrondissement au plus tard lors de la séance du 4 décembre prochain. Au préalable, le Comité consultatif d'urbanisme (CCU) de l'arrondissement du Vieux-Longueuil aura formulé ses recommandations sur cette nouvelle version du projet.