Rapport financier 2011 -- Une saine gestion des deniers publics à Longueuil

Grâce à une gestion rigoureuse des deniers publics et à un accroissement des revenus, la Ville de Longueuil a enregistré des surplus totalisant 14 M$ pour l'année 2011.

Une grande partie de ces surplus, soit 6 M$, sera consacrée au vaste programme de réfection et d'entretien des infrastructures, lancé l'année dernière par l'administration de la mairesse Caroline St-Hilaire, dans la foulée des consultations publiques sur les infrastructures municipales. La somme restante sera affectée à divers fonds, dont le fonds d'assurance et le fonds de réserve, créé en 2011 pour éviter que certaines situations ne déstabilisent le budget.

« Optimiser la gestion de nos finances est un principe fondamental qui guide notre administration. Les citoyens contribuent à la mise à niveau des infrastructures par l'entremise de la taxe dédiée de 1 %, tandis que l'administration maximise ses revenus et resserre ses dépenses », soutient la mairesse Caroline St-Hilaire.

« Le tiers des surplus de cette année résulte spécifiquement d'une saine gestion des deniers publics. Du trou budgétaire de plus de 29 M$ hérité en 2009, nous passons, grâce à un redressement vigoureux des finances publiques, à une situation de surplus réinvestis dans nos infrastructures », précise pour sa part Sylvie Parent, membre du comité exécutif responsable des finances.

Notons que l'excédent sur les revenus de droits de mutation est passé en 2011 de 3,5 M$ à 4,9 M$, ce qui démontre une vigueur du marché immobilier à Longueuil.