La Ville de Longueuil fouille ses origines !

La Ville de Longueuil a entrepris, dans le cadre du Mois de l'archéologie en août dernier, une intervention archéologique au parc de La Baronnie. Des activités d'animation pour tous les âges, telles des visites, des simulations de fouilles, des kiosques thématiques, des géorallyes archéologiques, ont été réalisées durant tout le mois d'août pour souligner l'occasion.

Aujourd'hui, trois groupes d'élèves de 5e et 6e année de l'école primaire de Normandie ont participé à une activité au Parc de La Baronnie au cours de laquelle ils ont rencontré un archéologue, expérimenté une simulation de fouille et été en contact avec de vrais artéfacts. La Ville de Longueuil a retenu les services professionnels de la firme Arkéos à titre de consultant pour la réalisation de recherches archéologiques.

Cette démarche archéologique permettra de cerner les habitudes, le mode de vie et les caractéristiques des premiers habitants de Longueuil. De plus, les fouilles offriront une meilleure compréhension de l'environnement de l'époque et des phases de l'évolution du site.

Situé au cœur du site du patrimoine de l'arrondissement du Vieux-Longueuil, le périmètre formé au nord par la rue du Bord-de-l'eau Est, à l'ouest par le chemin de Chambly, ainsi que les rues Saint-Antoine et Saint-Charles Est, respectivement à l'est et au sud, peut à juste titre être considéré comme le berceau de l'ancienne seigneurie de Longueuil. D'une superficie de 9 290 m², cet îlot se voyait traverser à l'origine par le ruisseau Saint-Antoine. Près de quatre siècles plus tard, la petite colonie que ce site a vue naître est aujourd'hui l'une des villes les plus importantes au Québec, Longueuil!

Le parc de la Baronnie est reconnu comme un lieu de première importance en raison de sa valeur à la fois emblématique et identitaire. Depuis plus de trente ans, les recherches menées dans le noyau seigneurial du Vieux-Longueuil, plus particulièrement dans l'aire du parc de la Baronnie, ont révélé que le secteur se distingue par un patrimoine archéologique des plus remarquables. Ainsi, au fil des ans, la Ville de Longueuil et le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec (MCCCFQ) ont collaboré afin de soutenir diverses études ayant démontré que la zone du parc de la Baronnie se distingue pour l'abondance, la diversité et le haut niveau d'intégrité de ses ressources archéologiques.

Les richesses archéologiques du parc de la Baronnie offrent tout le potentiel voulu pour un projet de mise en valeur de haut niveau. Véritables témoins des débuts de Longueuil, les ressources archéologiques représentent une part importante de son héritage collectif, qu'il convient de transmettre aux générations futures.

Rappelons que ces fouilles, qui se poursuivront durant le mois de septembre, font suite au travail déjà entrepris en 2008 et 2010 par la firme Arkéos, et sont financées grâce à l'entente de développement culturel entre la Ville de Longueuil et le MCCCFQ.

Des élèves de 5e et 6e année de l'école de Normandie autour du site de fouilles.

photo (voir bas de vignette pour détails)